gaetane

Mardi 15 janvier 2019, journée décisive pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Mardi 15 janvier, la Chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) va rendre sa décision sur les demandes de libération provisoire et d’acquittement de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, ainsi que de son ministre et ancien chef des Jeunes Patriotes Charles Blé Goudé, qui sont tous deux poursuivis pour crimes contre l’humanité.

A La Haye, ce mardi 15 janvier, la chambre de première instance de la Cour pénale internationale délibère sur le dossier de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo. A ses côtés, dans le box des accusés : Charles Blé Goudé, l’ex-leader des Jeunes Patriotes.

Les juges de la Cour de La Haye rendront à 11H00 (10H00 GMT) cette décision très attendue sur le sort de M. Gbagbo, 73 ans, en détention depuis sept ans. Son procès pourrait s’arrêter là, avec un acquittement, ou se poursuivre.

La CPI se prononcera également sur la demande de liberté provisoire de Charles Blé Goudé, 47 ans, ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, fidèles à l’ancien président Laurent Gbagbo.

Tous deux sont poursuivis pour crimes contre l’humanité, dans le cadre des violences commises entre décembre 2010 et avril 2011, suite à l’annonce des résultats de la présidentielle. Leur procès a démarré le 28 janvier 2016.

Premier ancien chef d’État à avoir été remis à la Cour, Laurent Gbagbo est jugé pour des crimes commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011, née de son refus de céder le pouvoir à son rival, l’actuel président ivoirien Alassane Ouattara. Les violences avaient fait plus de 3.000 morts en cinq mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.