gaetane

Libération de Laurent Gbagbo: Jean Pierre Bemba exprime sa joie

A La Haye, ce mardi 15 janvier, la chambre de première instance de la Cour pénale internationale a délibéré sur le dossier de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo. La CPI a décidé de la libération immédiate de l’ancien Président de la Côte d’Ivoire et de Charles Blé Goudé,  jugés pour crimes de guerre et crimes  contre l’humanité. Une décision qui a ravi Jean Pierre Bemba, l’ancien chef rebelle de la RDC.

La Cour pénale internationale (CPI) a “fait droit aux demandes d’acquittement” de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, et prononcé leur libération. Pour Bemba, précédemment exclu de la course à la magistrature suprême dans son pays le Congo, cette libération est un motif de satisfaction et de joie. C’est sur sa page Tweeter qu’il s’est exprimé.

“La Justice a tranché, le Droit les a innocentés. Ravi de voir mes frères Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé acquittés et recouvrer leur liberté.” a déclaré l’ancien pensionnaire de la Haye.

Arrêté en Belgique en 2008 à la demande de la Cour pénale internationale (CPI), Jean-Pierre Bemba a dû répondre des chefs d’accusation de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Il a été incarcéré par la Cour pénale internationale pendant près de dix ans pour ces mêmes charges  avant d’être acquitté en 2018.

La Commission électorale congolaise et la Cour constitutionnelle de la RDC  s’étaient appuyées sur cette condamnation pour invalider la candidature de l’ancien vice-président congolais, ce qui avait été vivement critiqué par le parti de Jean-Pierre Bemba.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.