Le père de Beyoncé avait tout fait pour éloigner R. Kelly des Destiny’s Child

Dans une interview pour « Metro », Mathew Knowles, le père de Beyonce et ancien manager de Destiny’s Child, a expliqué la manière dont il a protégé le groupe d’adolescentes de R. Kelly à la fin des années 1990.

Depuis que le documentaire Surviving R. Kelly – qui accuse ce dernier d’abus sexuels sur mineurs – a été diffusé sur Lifetime les 4 et 5 janvier 2019, le chanteur âgé de 52 ans est dans la tourmente. Si les faits qui lui sont reprochés ont provoqué un tollé en ce début d’année, les rumeurs sur R. Kelly ne datent en revanche pas d’hier.

En plus de voir de célèbres musiciens tels que John Legend, Chance The Rapper, Phoenix ou encore Lady Gaga s’allier publiquement avec ses victimes, une enquête pénale en bonne et due forme vient d’être lancée par les autorités américaines. Le père de Beyonce, ancien manager des Destiny’s Child, a aussi témoigné de la réputation sordide du chanteur de R’n’B.

Un étrange studio d’enregistrement

Comme partage Mathew Knowles à Metro, R. Kelly avait de nombreuses fois insisté pour collaborer avec Beyoncé, Kelly Rowland et Michelle Williams qui formaient les Destiny’s Child à l’époque : « Le truc avec R. Kelly, » avoua-t-il, « c’est qu’il aimait beaucoup enregistrer ses chansons tard la nuit, aux alentours de minuit. Et son studio était assez spécial : il y avait une salle d’enregistrement, et juste à côté il y avait une boite de nuit où 40 ou 50 personnes dansaient.«  L’homme d’aujourd’hui 67 ans rajoute que « R. Kelly était géré par Sony, par quelqu’un que je ne nommerai pas, et à l’époque, ils forçaient toujours les gens à enregistrer des morceaux avec leurs artistes. […] Personnellement, j’ai refusé la chanson qu’il voulait enregistrer avec Destiny’s Child parce que je pensais qu’elle n’était pas bonne, pas uniquement à cause de sa réputation. C’était aux alentours de 1998 et on venait tout juste de commencer à entendre ces rumeurs.« 

Une autre source s’est confiée au quotidien et a affirmé : « Les labels demandaient à R. Kelly d’écrire des chansons pour des artistes émergents afin de les aider à percer dans l’industrie. Il a fait plusieurs demandes pour les Destiny’s Child. Mais Mathew et Tina [mère de Beyoncé] les ont toutes rejetées car ils ne voulaient pas de lui près du groupe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus