Laeticia Hallyday implore le pardon de Laura Smet et David Hallyday (photo)

Avec un espoir de paix, un an après le décès du rockeur Johnny Hallyday, sa veuve Laeticia a expliqué ses intentions pour 2019. Des mots qui semblent dire que les haches de guerre des clan Hallyday pourraient être bientôt enterrer.
Après le décès de Johnny Hallyday le 05 décembre 2017, ni ses enfants, ni sa veuve n’ont connu la paix et la joie du cœur. Pour preuve, le procès de l’héritage qui divise les deux camps, Laeticia et ses filles d’un côté et Laura et David de l’autre. C’est pourquoi, pour apaiser les cœurs, Laeticia Hallyday a adressé dimanche 06 décembre 2019, quelques mots à ses followers. A en croire son post, elle serait animée par un sentiment d’injustice lié à un départ impossible à accepter dans un monde qui continuait de tourner alors que le sien s’écroulait.

[su_heading size=”17″]A lire aussi: Ce que vous ignorez sur l’ancienne « First Lady » Michelle Obama (vidéo) [/su_heading]

“Est-il possible de faire un jour le deuil de celui qui était mon double, ma raison de vivre, ma bataille et une promesse pour des lendemains que j’imaginais encore si nombreux?” s’est elle demandé sur Instagram. Aussi, promet -t-elle dans son long texte: “je vais apprendre à aimer les 25 prochaines, cette vie différente que je construirai pour mes filles dans le souvenir et le respect de ce que leur père m’a montré, de ce qu’il m’a appris”.”Dans cette vie différente où il faut faire une place au pardon pour trouver la paix, je veux être à la hauteur de notre vie ensemble” va t-elle ajouter avant de remercier ses fans: “votre place auprès de nous est grande et tellement essentielle pour mes filles et pour moi”.

View this post on Instagram

#2018 est désormais derrière nous et je vous remercie du fond du cœur de m’avoir soutenue durant ces longs mois où il a fallu vivre chaque jour une première fois sans celui qui était ce que j’avais de plus cher au monde, où il a fallu vivre ce sentiment d’injustice lié à un départ impossible à accepter dans un monde qui continuait de tourner alors que le mien s’écroulait, mais je n’ai pas sombré grâce à l’amour de mes filles et de mes proches, et grâce au vôtre, grâce à votre amitié qui n’a jamais failli, grâce à vos témoignages qui m’ont toujours nourrie. #2019 s’annonce donc avec cette question qui m’habite… est-il possible de faire un jour le deuil de celui qui était mon double, ma raison de vivre, ma bataille et une promesse pour des lendemains que j’imaginais encore si nombreux? J’ai peine à le croire tant mon homme me manque encore à chaque instant mais pourtant aujourd’hui j’aborde cette nouvelle année avec beaucoup de paix et de sérénité et avec la certitude que même si l’on ne peut remplir le vide, on apprend petit à petit à l’apprivoiser. Je sais où je vais désormais, je sais pourquoi je suis debout. Je sais que les merveilleux moments vécus avec mon homme ces dernières 23 années, personne ne pourra me les voler et que je les chérirai toujours, mais je sais aussi que je vais apprendre à aimer les 25 prochaines, cette vie différente que je construirai pour mes filles dans le souvenir et le respect de ce que leur père m’a montré, de ce qu’il m’a appris. Dans cette vie différente où il faut faire une place au pardon pour trouver la paix, je veux être à la hauteur de notre vie ensemble, je veux être une maman digne et protéger mes amours comme il nous protégeait lui-même, je veux être une femme courageuse comme lui l’a été jusque dans ces derniers moments. Il en sera si fier. Du fond du cœur, je vous témoigne encore ma tendresse et ma reconnaissance pour votre bienveillance, et vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année, je nous souhaite le meilleur car dans cette vie différente votre place auprès de nous est grande et tellement essentielle pour mes filles et pour moi. ??❤️

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus