L’acquittement de Gbagbo “soulève la question de la crédibilité de la CPI”

La Cour pénale internationale a décidé, ce mardi 15 janvier 2019, l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Entre enthousiasme et consternation, cette décision de la CPI fait beaucoup réagir.  Le président du collectif des associations de victimes pense que “cette situation soulève la question de la crédibilité de la CPI, de son efficacité à lutter contre l’impunité,”.

La Cour pénale internationale a décidé ce mardi 15 janvier 2019 de l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Les deux hommes étant poursuivis pour crimes contre l’humanité après les violences post-électorales de 2010 et 2011, Issiaka Diaby, a qualifié de ” coup de massue ce verdict de la CPI.

[su_heading size=”17″]A Lire aussi : Côte d’Ivoire – Libération de Laurent Gbagbo: manifestations de mécontentements à Abibjan [/su_heading]

“C’est un coup de massue que les victimes viennent de recevoir”, a déclaré  Issiaka Diaby, dans une interview accordée à la DW. Il se demande si, après l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé prononcé par la CPI, les victimes ne risquent pas d’être oubliées au nom de la réconciliation nationale. Qui va, par exemple, les dédommager ?, se demande-t-il.

Le président d’un Collectif des victimes de la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire (CVCI) explique encore que “cette décision a accentué les états traumatiques post-crises”. “Les victimes avaient fait confiance à cette institution de justice internationale mais malheureusement, leurs attentes n’ont pas été satisfaites.” Pour lui, “cette situation soulève la question de la crédibilité de la CPI, de son efficacité à lutter contre l’impunité, en Côte d’Ivoire et dans le monde et même de son existence”. 

1 commentaire
  1. Afoda dit

    La vérité a triomphé, voilà quelqu’un qui a été emprisonné, à cause de son patriotisme et l’amour de son pays. Honte et malheur à tout ceux là de part et d’autre qui, ont commandite, l’arrestation inhumain, lâche, de ce grand homme révolutionnaire ,patriote, digne , vrai fils d’Afrique. Viendra demain la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.