Kenya: attaque terroriste, le militaire britannique qui a sauvé tout seul des otages est un SAS (PHOTOS)

L’attaque d’un hôtel au Kenya a fait au moins 21 morts et plusieurs blessés ; mais derrière ce drame, un homme s’est illustré et a sauvé des dizaines d’otages et certainement mis hors d’état de nuire, plusieurs terroristes. Ce soldat britannique qui serait en mission au Kenya, est considéré désormais comme un héros national et une fierté pour ses collègues.

Le visage recouvert d’une cagoule noire, le soldat solitaire a fait irruption dans le bâtiment. Il a été filmé et pris en photo. Il a sorti les otages blessés de l’hôtel, avant de rentrer pour affronter le groupe militant. Un ancien membre des forces de sécurité a rendu hommage à l’homme sans nom et a déclaré qu’il ne faisait que suivre les trois principes de l’unité à laquelle il appartient: rapidité, agression et surprise.

Le vétéran des forces spéciales Harry McCallion a servi dans le régiment de parachutistes sud-africain et affirme qu’il ne fait aucun doute que les actions du soldat ont sauvé d’innombrables vies. « Il a sauvé des vies, pris d’assaut des bâtiments, traîné des personnes en sécurité au milieu du carnage de l’attaque dévastatrice. Et il a tiré des balles sur les fanatiques, tuant sans aucun doute un certain nombre d’entre eux », a-t-il déclaré.

McCallion souligne aussi que « vraiment, un héros est sorti de cette tragédie. Mais en tant qu’ancien membre du Régiment de parachutistes, des forces spéciales sud-africaines et du 22ème Régiment de services aériens spéciaux, je n’ai pas été surpris de son comportement. Car il a été entraîné mentalement et physiquement à tuer avec une efficacité impitoyable ». Un autre initié a déclaré au Sun que l’inconnu était bien un membre des forces spéciales et qu’il avait presque certainement «touché sa cible» en entrant dans l’hôtel. « Les forces spéciales britanniques courent toujours vers le bruit des coups de feu. Il était là pour former et encadrer les forces kényanes lorsque le cri a retenti, alors il est entré », a-t-il déclaré ajoutant que « au cours de l’opération, il a tiré quelques balles – c’est une valeur sûre, il doit toucher sa cible – le SAS ne rate pas. C’est un membre du Régiment qui a longtemps servi, il ne fait aucun doute que ses actions ont sauvé des vies. »

Le SAS, Special Air Service, est une unité de forces spéciales de l’armée britannique, mise sur pied durant la seconde guerre mondiale (1941). Créée par le lieutenant David Stirling dans le but de faire face à l’écrasante supériorité de l’Afrikakorps de Rommel, elle est formée par un petit régiment d’hommes surentraînés, voué à combattre exclusivement derrière les lignes ennemies. Grâce à ses raids audacieux, sa devise est d’ailleurs  » Qui ose gagne « , elle a jeté les bases d’une technique militaire souvent utilisée par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus