Johnny Hallyday: ces fois où il a défendu sa fille Laura face à la mesquinerie de Laeticia

De son vivant, Johnny Hallyday gérait déjà à sa manière, les différends entre sa fille Laura Smet et son épouse. Il lui ai même déjà arrivé de prendre la défense de sa fille Laura face à une Laeticia mesquine. 

Les relations entre Laura Smet et Laeticia Hallyday étaient déjà loin d’être au beau fixe. C’est pourquoi, de son vivant, le chanteur Johnny Hallyday prenait soin de ne jamais prendre parti, au risque de s’attirer les foudres d’une des deux femmes. Mais, il fut des rares fois où, il n’a pu s’empêcher de voler au secours de sa fille aînée. Pour preuve, la lettre de Laura Smet, publiée à la surprise générale par l’AFP quelques jours après l’enterrement de Johnny Hallyday, dans laquelle elle s’adressait directement à son défunt père :

” Voilà plus de deux mois que tu es parti, tu me manques tellement, et en même temps je ne t’ai jamais senti aussi proche de moi (…) Toutes les nuits tu viens me voir dans mon rêve, je te vois : tu es beau, sans aucun tatouage, tu es enfin libre et tu cours dans le brume l’air totalement perdu et apeuré.Tant de questions sans réponses. Toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s’appeler !” rapporte le magazine Voici. Ce qui sans aucun doute prouve que Laeticia faisait de son mieux pour mettre le plus possible de distance entre Johnny et sa fille Laura Smet.

C’est d’ailleurs ce que révèlent les journalistes Laurence Pieau et François Vignolle dans leur livre, Laeticia, la vraie histoire : « Ce père, auquel Laura voue un amour exclusif, laisse se distiller entre les deux femmes le lent poison de la jalousie. Il doit cependant trancher parfois. Comme ce jeudi – jour de sortie en kiosque du magazine Paris Match – de juin 2003 où Laeticia s’émeut auprès de Daniel Angeli parce que l’hebdomadaire a mis une magnifique photo de Johnny et de Laura en couverture. Pourquoi Laura et pas elle ? ‘Parles-en à ton mari, ce n’est pas moi qui choisis les couvertures, c’est lui’, se défend le photographe devant Johnny. ‘Qu’elle ne me casse pas les couilles, rugit Jojo, elle en a assez eu des couvs! ».

Et pourtant, Johnny Hallyday qui détestait se mêler de ce qu’il appelait des “histoires de gonzesse” a fini par prendre la défense de sa fille face à une Laeticia jalouse et cruelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.