Gabon – Putsch manqué: deux morts et huit mutins arrêtés

Le bilan du putsch manqué au Gabon est désormais connu. Les autorités ont annoncé officiellement avoir mis la main sur Huit éléments et en ont tués deux autres, ont rapporté les médias locaux et étrangers.

Lundi était une journée plutôt effrayante pour les gabonais qui ont été réveillés avec un message aux allures de coup d’Etat qui passait en boucle sur les médias du pays. En effet, des éléments armés et vêtus d’uniforme de la garde républicaine, ayant pris d’assaut la radio nationale ont annoncé implicitement qu’ils prenaient le pouvoir et ont appelé les gabonais à se lever et à prendre les points stratégiques du pays. Mais l’armée officielle est restée fidèle à l’Etat et, quelques heures plus tard, elle a donné l’assaut sur la radio où étaient retranchés les soldats mutins.

Pendant l’assaut de l’armée, selon les autorités gouvernementales, plusieurs de ces putschistes ont été arrêtés et quelques heures après, leur chef, le sous-lieutenant Kelly Ondo Obiang qui s’est présenté comme le président du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS), a été arrêté par les forces de sécurité et de défense. Au total donc, huit soldats mutins ont été arrêtés et l’on apprend aussi que deux autres dont un gendarme ont été abattus durant les affrontements avec les militaires loyalistes. Toutefois, aucun corps n’a encore été vu.

1 commentaire
  1. abdelkurt dit

    Non ! le message n’était pas effrayant mais un message de joie et d’espoir, dorénavant le lieutenant Kelly et son commando sont devenus des héros nationaux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus