Gabon: les forces spéciales françaises à Libreville?

Le média « La lettre du Continent », vient encore de frapper un coup. Il a indiqué dans une de ses parutions que des éléments des forces spéciales françaises étaient à Libreville sur invitation de certains membres du clan présidentiel. Cette information a fait le tour du Gabon et les interprétations en ont été diverses et variées. Toutefois, les autorités ont réagi et indiqué qu’il n’en est rien et qu’il ne s’agit que de « fake news ».

Selon le journal, La Lettre du Continent, dans sa parution n°791, d’anciens agents du Service action de la Direction générale de la sécurité́ extérieure (DGSE) commandé semble-t-il par l’ancien sous-officier du 8e RPIMa Stephan Privat, séjourneraient au Gabon sur invitation de certains membres de la dynastie présidentielle.

Le journal a aussi indiqué dans son article que le chef de ce groupe de militaires hautement entraînés a rencontré le directeur de cabinet du président Brice Laccruche Alihanga. Pour le journal, cette présence au Gabon et le fait de leur proximité avec des membres du clan Bongo, en l’absence du président, sont de nature très suspectes. L’information a créé au Gabon une sorte de tension ambiante et les populations se posent bien des questions sur les intentions du clan du président Bongo.

Cependant, les personnes mises en cause, les proches du président, ont réagi à cette information, martelant que ce ne sont que des affabulations du journal confidentiel La Lettre du continent. Pour eux, il n’y a aucune preuve que le média ait apportée pour étayer ses écrits que l’environnement de Bongo considère comme des affirmations gratuites. « L’article de la lettre du continent est un grossier montage » a martelé un proche de Ike Ngouoni, le porte-parole de la présidence, au média gabonais, Gabon média time ; ajoutant dans la même lancée que ce sont « des propos irresponsables qui peuvent semer le trouble dans un pays. C’est exactement ce qu’ils ont fait dans le cas du Gabon pour nuire au directeur de cabinet du président de la République et à son porte-parole ». « La lettre du Continent » a été plusieurs fois rappelé à l’ordre après certains articles qui ont mis en scène des personnalités africaines. Le dernier en date, est l’annonce de la démission du Président de l’Assemblée Nationale ivoirien Guillaume Soro.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X