gaetane

France : avant de se rendre, Christophe Dettinger, le boxeur des « gilets jaunes » s’est expliqué (VIDEO)

L’ancien boxeur, Christophe Dettinger vu dans une vidéo en train d’en découdre avec des policiers lors de l’acte 8 des gilets jaunes samedi, s’est présenté de lui-même aux enquêteurs ce lundi matin à Paris. Mais avant cela, il a pris le soin de faire une vidéo mise en ligne sur Facebook lundi après-midi, où il expliquait son geste.

 « Je voulais vous présenter les choses comme je le sens », a-t-il déclaré dans la vidéo postée sur le réseau social Facebook dans l’après-midi de ce lundi 7 janvier 2019. Un peu plus tôt dans la journée, il s’était présenté de lui-même aux forces de l’ordre, qui l’ont placé en garde à vue. Dans la séquence, il indique avoir participé à toutes les manifestations des Gilets Jaunes à Paris, « pour les retraités, le futur de mes enfants, les femmes célibataires qui ont des enfants… Je suis un Gilet jaune ». Il raconte également avoir « vu la répression qu’il y a eue. J’ai vu la police nous gazer. J’ai vu la police faire mal à des gens avec des flashballs, j’ai vu des gens blessés, j’ai vu des retraités se faire gazer (…) ».

https://www.facebook.com/gaelle.cordier/videos/10156377346169531/

Que s’est-il passé samedi ? « Oui, j’ai voulu avancer sur les CRS. Je me suis fait gazer, avec mon ami, ma femme. Et à un moment la colère est montée en moi. Oui j’ai mal réagi. Et je me suis défendu ». « Je ne suis pas d’extrême-gauche, je ne suis pas d’extrême droite, je suis Français », précise-t-il avant de réclamer la poursuite du mouvement : « Il faut continuer. Pacifiquement. Mais il faut continuer le combat. S’il vous plaît ».

1 commentaire
  1. Mohamed dit

    Fort fort intellingent comme garçon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus