France – Acte 8 des Gilets jaunes : un ancien boxeur activement recherché par la police

Un ancien boxeur professionnel est actuellement activement recherché par police. Il est accusé d’avoir asséné de violents coups de poing aux forces de l’ordre, samedi, lors d’une manifestation des Gilets jaunes à Paris. L’homme n’était pas à son domicile, dimanche, lorsque les policiers sont venus l’interpeller.

La vidéo où l’on voit un homme asséner des coups de poing à des gendarmes tourne sur les réseaux sociaux depuis samedi, jour des faits. Et pour cause, l’individu a agi à visage découvert, avec visiblement une ferme volonté d’en découdre, comme s’il se trouvait sur un ring de boxe. Sa victime s’est vue prescrire un arrêt de 15 jours d’incapacité totale de travail (ITT), et a porté plainte. On le voit ensuite frapper un autre gendarme à terre, dans une autre vidéo. Cependant, « l’enquête dira si l’homme habillé de noir est le même sur les deux attaques », souligne une source proche de l’enquête à l’AFP. La seconde victime, qui s’est vue prescrire deux jours d’ITT, a également porté plainte.

En attendant, l’individu identifié comme un ancien champion de France de boxe est toujours activement recherché. Il s’agirait de Christophe Dettinger, ex-champion de France de boxe, surnommé « le gitan de Massy ». Selon l’Equipe, il a été champion de France des lourds-légers (90 kg) en 2007 et 2008. Il s’est retiré des rings en décembre 2013. Christophe Dettinger (1,92m, 18 victoires, 1 nul, 4 défaites) appartenait au club de Massy, dans l’Essonne et est un père de trois enfants âgé de 37 ans. Pour son ancien entraîneur, il y a eu « un élément déclencheur », samedi, lorsque le boxeur a sorti les poings. « On m’a téléphoné cette nuit en me disant « Le boxeur m’a défendu ». Il y a une femme qui a été agressée par les CRS », a-t-il déclaré ce lundi matin sur RMC.

Son ancien entraîneur lui conseille de se rendre à la police, pour s’expliquer. « Christophe c’est un garçon très calme, effacé (…) Je lui conseille de se rendre à la police, au moins pour s’expliquer, parce que ça ne lui ressemble pas du tout. » De son côté, la Fédération de boxe qui a publié un communiqué, a condamné les agissements de cet « ancien boxeur professionnel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus