Fait docteur Honoris Causa au Brésil, Bertin Koovi se retire de la politique béninoise

Le vendredi 11 janvier 2019, Bertin Koovi Sègbowé a été fait docteur Honoris Causa en Théologie par l’université de Théologie du Brésil. Suite à cette distinction qui lui a ouvert la voie d’un accompagnement d’une agence de développement de la Corée du Sud, l’ancien candidat aux élections présidentielles a décidé de quitter la politique partisane du Bénin.

Bertin Koovi Sègbowé est désormais docteur Honoris Causa en Théologie et en Economie Fondamentale. Cette distinction fait de lui un bénéficiaire de EDCF Bank, une agence de développement qui mettra à sa disposition 100 millions de dollars pour la construction de  l’Économie fondamentale en Afrique dans le secteur de la pêche.

Le programme sera mis en oeuvre dans cinq pays à savoir:  Guinée Equatoriale, Sierra Leone, Congo Brazzaville, Gabon. Pour Bertin Koovi, il s’agit d’un projet qui mérite toute son attention. Il a donc décidé de s’y consacrer uniquement sans se mêler des histoires politiques de son pays. « J’ai alors décidé de quitter la lutte Politique partisane au Bénin. Avec un investissement de 100 millions de dollars je suis trop occupé pour avoir la capacité d une bonne analyse des choses politiques au Bénin. J’en ai fait la promesse et j’ai signé à mon investisseur Coréen », a-t-il martelé.

Pour rappel, Bertin Koovi Sègbowé a été candidat malheureux aux élections présidentielles de 2016. Au second tour des élections, l’homme a décidé d’apporter son soutien à Lionel Zinsou qui n’a pas pu aussi tirer son épingle du jeu. Depuis l’installation du régime Talon, Bertin Koovi Sègbowé s’est positionné en tant que critique du gouvernement sans pour autant se déclarer ouvertement de l’opposition. Il clame haut et fort que la seule solution pour venir à bout du sous-développement en Afrique est l’application de l’Economie Fondamentale dont il semble bien détenir les secrets.

3 commentaires
  1. Delphin GOUVOEKE dit

    Quelqu’un en sera heureux. J’espère qu’il fera régner à travers ce projet, l’intellect béninois.

  2. Paysan dit

    Blanchiment de l’argent de la Guinée équatoriale

    1. ramanou dit

      Toi, qui a oublié de te blanchi le servo?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus