Elections en RDC: la Cenco répond à la Céni et la met face à ses « responsabilités »

La puissante conférence épiscopale, première force d’observation des élections en République démocratique du Congo, a estimé samedi que la commission électorale porterait la « responsabilité » d’un « soulèvement de la population » si elle n’annonce pas des résultats « conformes à la vérité des urnes » après les élections du 30 décembre.

Parmi toutes les « irrégularités » possibles, « la plus grave qui pourrait porter le peuple congolais au soulèvement serait de publier les résultats, quoique provisoires, qui ne soient pas conformes à la vérité des urnes », a écrit le président de la Conférence épiscopale, Mgr Marcel Utembi, dans un courrier à son homologue de la commission électorale, Corneille Nangaa. « De ce fait, s’il y a soulèvement de la population, il relèverait de la responsabilité de la Céni », a ajouté Mgr Utembi.

Il répondait à un courrier que lui avait adressé la veille le président de la Commission électorale. Dans cette première lettre, Corneille Nangaa avait accusé la Conférence épiscopale d’annoncer des « tendances » qui sont « de nature à intoxiquer la population en préparant un soulèvement ». M. Nangaa avait ajouté que la Conférence des évêques (Cenco) « serait seule responsable d’autant qu’elle se fonde sur des données infimes et partielles ». Il avait demandé aux évêques « un démenti formel » de ces tendances.

Pour rappel, cinq jours après l’élection présidentielle congolaise, l’Église catholique a rompu le suspense en déclarant connaître le nom du vainqueur de l’élection, histoire de demander à la commission électorale (CENI) de proclamer les résultats « dans le respect de la vérité et la justice ». Selon l’Eglise catholique congolaise, Martin Fayulu serait le vainqueur.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

1 commentaire
  1. Valentin dit

    Elections en RDC: la Cenco répond à la Céni et la met face à ses « responsabilités »
    Et qu’attend la CENI pour proclamer les résultats partiels.
    La vérité est tres facile a dire et pourquoi on a peur de la dire.
    La CENI ( Mr Nangaa, le peuple te regarde). fais quelque chose pouir le sauver de tout danger future

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus