A la Une Politique

CPI – Libération de Gbagbo: le bureau du procureur joue ses dernières cartes

Fatou Bensouda, Procureure général de la CPI

Le procureur de la CPI compte faire appel de la décision d’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Mais en attendant cet appel, il demande le maintien en détention des « accusés » ou l’interdiction de rentrer en Côte d’Ivoire. Une demande que la défense considère comme irrecevable.

« M. Eric Mac Donald substitut du procureur de la CPI et la représentante légale des victimes, Paolina Massidda, ont fait observer leur dissidence face à la décision des juges à la majorité mardi », écrit le site Koaci. Ainsi, le substitut du procureur a demandé aux juges de garder en détention Gbagbo et Blé pendant le temps de l’appel. La représentante légale des victimes, Paolina Massidda a indiqué que « ils resteront en détention en attendant l’appel si tant est qu’il y ai appel et que le procès se poursuive ». Pour elle, les accusations sont tellement graves que Gbagbo et Blé Goudé pourraient prendre la fuite s’ils sont libérés. « Il faut garder les accusés en attendant l’appel ou les libérer sous condition de rester dans un pays proche de la cour», a-t-elle souhaité.

A Lire aussi : https://beninwebtv.com/2019/01/cpi-le-procureur-demande-linterdiction-a-gbagbo-et-ble-de-rentrer-en-cote-divoire/

Des requêtes que les avocats de la défense ont trouvées absurde expliquant que la gravité des faits n’est pas une condition pour maintenir en détention. Me Emmanuel Altit, président du conseil des avocats des accusés, indique que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne sont plus « présumés innocents » mais « reconnus innocents », « ça change tout ». Il soutient qu’au lendemain de la décision des juges, l’accusation n’apporte rien de nouveau à son dossier, expliquant que « le contexte a changé. Il est celui d’un acquittement. Gbagbo n’est plus un accusé, il a été acquitté. A partir du moment où il est acquitté on ne peut plus trancher sur la gravité des crimes ». « C’est de la pure spéculation mais pas un facteur pour que les accusés soient maintenus en détention », a renchéri Me Alexander Knoops, cité par Koaci.

Après les différentes explications et les arguments des uns et des autres, l’audience a été suspendue et Cuno Tarfusser, le président de la chambre, a fait la promesse que la décision finale sera rendue dans la journée de ce mercredi, en ce qui concerne la remise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et leur retour en Côte d’Ivoire.

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

Mercenaires au Bénin, la réplique des FCBE à la police républicaine

Parfait FOLLY

1 commentaire

Martial 16 janvier 2019 at 15 h 29 min

Vraiment décevant la cpi si un jour les affrontements recommence en côte d’ivoire ça sera a cause de vous

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus