Can 2019 attribuée à l Égypte : les troublantes révélations de l’Afrique du Sud

En concurrence avec l’Afrique du Sud en tant que sapeur-pompier pour supplier au Cameroun en retard dans l’évolution des travaux de stades (précédemment pays organisateur de la Can 2019), l’Égypte a été désignée pays hôte de la compétition. En position de perdant, l’Afrique du Sud n’est pas d’accord pour ce choix de la CAF et évoque une raison « politique », signe de revanche contre le pays de « Madiba ».

L’Afrique du Sud a dénoncé la désignation de l’Égypte comme pays organisateur de la CAN 2019, peut-on lire sur Camfoot. D’après ce média, les dirigeants de ce pays estiment que leur dossier a été rejeté en guise de représailles. Ceci pour avoir fait un choix, autre que celui de la CAF, lors de l’attribution du Mondial 2026.
« Seulement sur le plan de la sécurité, tenir une Coupe d’Afrique des Nations en Égypte est une véritable gageure (peu croyable). », annonce le média.

En Afrique du Sud, on ne voit plus qu’une décision « politique ».

« Techniquement, il n’y a pas de meilleur pays en Afrique que l’Afrique du Sud pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations. », a fait savoir, le chef par intérim de la Fédération sud-africaine (Safa), Russell Paul, sur une radio locale de Johannesburg selon les propos relatés par Camfoot.

Ce dernier a tenu à préciser que son pays n’a aucun différent avec l’Égypte, mais qu’il s’insurge juste contre la manière dont le processus d’attribution a été conduit. La même source nous informe qu’un proche de la CAF aurait annoncé à l’AFP que le pays des Bafana-Bafana a été sanctionné pour son choix (la candidature commune États-Unis-Canada-Mexique, au lieu du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026).

Des révélations qui doivent faire réagir la Caf ?

l’Égypte a obtenu le pari de l’organisation de la Can 2019 après un vote de 16 voix contre une pour l’Afrique du Sud et une abstention.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus