Booba rejette “un million” d’euros, il exige combattre Kaaris contre un grec

Les deux rappeurs Booba et Kaaris ont décidé quelques mois après leur bagarre à l’aéroport d’Orly de se battre pour enterrer leur hache de guerre. Dans le cadre de l’organisation, si les négociations sont en cours et devraient, si tout va bien déboucher sur un chèque d’un million d’euros par personne, Booba vient de rejeter l’offre. 

Depuis quelques jours, Booba et Kaaris s’activent tous les deux pour organiser un combat digne du nom. Mais suite à l’annulation de l’événement ce vendredi 11 janvier, le rappeur de Sevran est revenu à la charge avec une proposition juteuse rendue publique sur instagram: “Hé! Trou du c**. J’ai eu confirmation par des professionnels du milieu. Ton chiffon que t’essaies de faire passer pour un contrat, c’est une grosse mascarade, une grosse m*****”

[su_heading size=”17″]A lire aussi: Kate Middleton: les confidences de son frère, James, sur sa dépression [/su_heading]

Dans sa vidéo, il informe Booba avoir reçu un contrat sérieux par des promoteurs sérieux que son avocat est en train d’étudier. “Je vais le signer, et tu vas le recevoir chez ton patron à Capitole, incessamment sous peu” dit il avec mépris. Aussi, ajoute t il: “Ça parle d’une bourse minimum d’un millions d’euros par personne. Tu voulais te battre pour 300 K tu vas te battre pour un million”. Kaaris a dans sa vidéo profité de l’occasion pour rappeler à Booba qu’il est plus que jamais sérieux.

Et à Booba de répondre samedi 12 janvier 2019: “J’ai ris énormément”. Renvoie ton contrat, je te laisse mon million garanti. Ça te fait 2 millions mon petit Dozo”. “j’exige un grec sans frites sauce samouraï supplément merguez pain pita salade tomate oignons”.

 

En effet, le kebab, qui signifie «viande grillée» en turc, est aussi appelé sandwich grec alors que son origine n’a rien d’hellénique. Il a été inventé par Mehmet Aygün, ­immigré turc à Berlin, au début des années 1970. La confusion est née peu de temps après, quand la ­recette a franchi le Rhin.

Ce sandwich à base de viande grillée à la broche réclamé par Booba était alors proposé à Paris par les restaurateurs d’origine grecque, implantés notamment dans le Quartier latin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.