Accueil » Boni Yayi: « le sourire reviendra sur toutes les lèvres le 28 avril… Le Bénin doit changer »
A la Une Politique

Boni Yayi: « le sourire reviendra sur toutes les lèvres le 28 avril… Le Bénin doit changer »

Les Forces politiques de l’opposition ont décidé de former un front uni contre le président Patrice Talon accusé d’autoritarisme. Ils l’ont exprimé, ce mercredi 16 janvier 2019, au siège de la Renaissance du Bénin à Cotonou. Occasion pour l’ancien président béninois Thomas Boni Yayi de lancer un appel à l’unité de l’opposition pour les élections législatives du 28 avril.

« Le sourire reviendra sur toutes les lèvres le 28 avril. Ce vote vous appartient. Prenez-en soin. Le Bénin doit changer… C’est ensemble que nous sommes forts », a lancé ce mercredi, l’ancien président Boni Yayi à toute l’opposition réunie en un grand meeting au siège du parti la Renaissance du Bénin, autour de l’ancien président Nicéphore Soglo et les membres du parti Union sociale libérale de Sébastien Ajavon.

« Dieu nous donnera l’occasion le 28 avril, démocratiquement de changer notre peuple ». 

Boni Yayi

« J’ai fait ce déplacement pour venir écouter la décision des militants… Nous voulons une liste unique. Je voudrais savoir pouvoir compter sur vous pour mettre fin à ce calvaire que notre peuple vit », a poursuivi le président des Forces cauris pour un Bénin émmergent sur des propos rapportés par l’AFP avant de faire observer que « des écueils contenus dans le Code électoral peuvent influencer négativement le scrutin »  du 28 Avril 2019. Pour le président Boni Yayi, « nos compatriotes sont dehors, en prison, souffrent pour des raisons que je ne voudrais pas énumérer ».  Et « ‘cest pour bientôt la délivrance », a-t-il laissé entendre.

Vers une liste unique de l’opposition

L’opposition ira aux élections législatives de 2019 en rang serré. C’est ce qu’il convient de retenir des déclarations des différents représentants de partis politiques présents à la sortie de ce jour. Selon les propos du député Éric Houndété, tous les partis de l’opposition sont unanimes sur la constitution d’une liste unique au sein de l’opposition.

Le meeting de ce jour a donc servi de cadre à la confirmation de cette décision, fruit des négociations engagées depuis des mois. Pour éviter d’éventuels obstacles dans la réalisation de la liste unique, une cellule juridique est mise en place pour veiller à la conformité de la liste unique aux exigences légales en vigueur.

Candide Azannai toujours en mode singleton

Par ailleurs, il faut notifier que le parti Restaurer l’Espoir (RE) de Candide Azannaï qui s’est toujours dit prêt pour une liste unique de l’opposition a pris ses distances depuis quelques jours. Pour cause, les négociations entre le parti USL et  RE ont visiblement échouées et ont donné lieu à des invectives entre les deux camps. Toutefois, Candide Azannaï n’a pas encore dit son dernier mot. Rejoindra t-il les autres partis dans la logique de la liste unique ou affrontera t-il seul les élections ? Les jours à venir permettront de répondre à ces interrogations.

A Lire Aussi

Bénin: Rsf exige la libération du journaliste Casimir Kpédjo avant tout procès

Bénin – Législatives 2019: marche du fan club Boni Yayi mercredi

Parfait FOLLY

Bénin – Impasse électorale: quel impact avec la saisie du parlement européen?

Robert Houngbo

Bénin – Législatives 2019: Boni Yayi et Nicéphore Soglo toujours prêts pour le consensus

Parfait FOLLY

Bénin: Rock David Gnahoui déplore la descente de Yayi et Soglo à Dantokpa

Mali: le nouveau premier ministre est enfin connu

Modeste Dossou

4 commentaires

Pfff 17 janvier 2019 at 8 h 30 min

Il n’a même pas honte. Après avoir passé 10 ans à foutre le bordel à la tête du pays, il ose se proposer en sauveur. Quel sourire reviendra? Avec lui? Les béninois oublient très vite leur histoire. Si vous ne lisez pas en lui une ambition égoïste, ça fait vos problèmes. Il n’y a que les endormis qu’il va berner.

Répondre
Seka 17 janvier 2019 at 9 h 30 min

Il n’est pas interdit de rêver pour un homme sans cœur qui fait insolemment fi de tous les crimes qu’il a commis contre le pays pendant dix années. C’est de la même façon qu’il jubilait quand il était en train de vendre le pays en 2016. Donc, il ne sait pas encore de quel côté il y aura le sourire.

Répondre
marc 13 17 janvier 2019 at 11 h 38 min

avez vous les preuves des crimes qu il a comims? si oui si oui dites a vos klebe d’accepter si vite le procces contre le juge amoussou. vous vous trompez avec votre epidemie de rage

Répondre
Magbedo 17 janvier 2019 at 13 h 29 min

Le sourire est sur toutes les lèvres au Bénin depuis avril 2016. Ce lui Yayi qui reviendra nous donner le sourire. Je ne sais pas de quoi ce monsieur rêve encore. Il avait pu trouver les assassins de la DG AGBOSSOU du CNCB? Que cela soit bien claire cette a déjà échouée.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus