Bénin – Procès Icc-Services: moment décisif, l’AJT Sérévine Lawson bientôt à la barre

Le Procès Icc-Services en cours devant la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) connaîtra sans doute une nouvelle tournure la semaine prochaine. Pour cause, l’agent judiciaire du trésor au moment des faits sera à la barre le 14 janvier 2019. De par le rôle qu’elle a joué dans la gestion de la crise, les déposants, curieux de savoir la suite donnée aux biens saisis chez les accusés, pourraient enfin avoir des réponses à leurs préoccupations.

Fortement réclamée par l’opinion publique, la déposition de Séverine Lawson sera une réalité très prochainement. La Cour, elle aussi en quête des éléments pouvant permettre la manifestation de la vérité s’est intéressée à ce maillon important de la gestion de la crise dite « Icc-Services ».

Selon certaines personnes qui suivent de près ce procès, Séverine Lawson, en tant que présidente de la commission de suivi et de gestion des structures illégales de collecte de fonds et de placement d’argent pourrait être en mesure de situer la Cour sur la gestion faite des biens saisis et qui devraient servir au remboursement des spoliés.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – Procès Icc-Services: les troublantes révélations du pasteur Michel Alokpo[/su_heading]

Il faut rappeler que jusqu’à présent un flou est entretenu autour des résultats des différentes perquisitions effectuées au domicile de l’un des accusés. Il s’agit notamment d’une somme de 27 milliards qui aurait été emportée lors des perquisitions par la commission d’enquête judiciaire. La présence de l’Agent judiciaire du trésor à la barre pourrait donc aider à éclairer ce point d’ombre pour la suite du procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus