Société

Bénin – PAC: des syndicats du port s’opposent à la révision des tarifs plafonds des prestations

Certaines réformes entreprises au Port Autonome de Cotonou (Pac) continuent de créer des grincements de dents dans le rang des acteurs portuaires. A travers un point de presse animé le lundi 31 décembre 2018, certains acteurs portuaires ont porté des griffes contre le projet de révision des tarifs plafonds des prestations des consignataires et agents maritimes.

La Fédération béninoise des commissionnaires agréés en douane (Febecad), du Patronat des entreprises de transport au Bénin (Petrans-Bénin) et du Syndicat des transporteurs et importateurs nouveaux associés du Bénin (Syntra-Inab) ne sont pas d’accord pour la mise en oeuvre du projet de révision des tarifs plafonds des prestations des consignataires et agents maritimes opérant sur la plateforme portuaire. Ils l’ont fait savoir lors de leur sortie médiatique en demandant aux autorités de suspendre ledit projet.

Pour les protestataires, l’application de ces nouveaux tarifs institués par la Direction générale du Port portera un coup dur à la compétitivité du poumon économique du Bénin. Selon leur déclaration, certains tarifs ont connu une augmentation de 465% rien que pour les marchandises conteneurisées. C’est le cas des frais d’échange de connaissement qui passent de 35 400fcfa HT par connaissement à un maximum de 200 000Fcfa HT par connaissement.

Suite à l’échec qu’ils ont connu avec les démarches menées auprès des responsables portuaires, les différents syndicats s’en remettent au Chef de l’Etat. Ils espèrent que le Président de la République intervienne pour la suspension de ce projet en attendant une étude approfondie avec tous les acteurs concernés.

A Lire Aussi

Bénin: retour sur les personnes interpellées ou arrêtées au cours de la semaine

Robert Houngbo

Bénin : deux présumés « mercenaires » en compagnie de Yayi et Soglo arrêtés par la police

Edouard Djogbénou

Bénin – Nutrition: une délégation de la Banque Mondiale chez Luc Atrokpo

Parfait FOLLY

Bénin: situation confuse ce vendredi au marché Dantokpa

Robert Houngbo

Bénin: de nouvelle topographie et base de données numériques disponibles

Robert Houngbo

France – Incendie de Notre-Dame: une entreprise au cœur de l’enquête judiciaire

Parfait FOLLY

1 commentaire

Delphin GOUVOEKE 2 janvier 2019 at 21 h 03 min

1ère patate chaude de l’année 2019

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus