Bénin – Législative 2019: l’opposition inquiète après sa visite au COS-LEPI

Une délégation des acteurs politiques de l’opposition était en début de semaine au siège du conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (cos-lépi) pour s’informer sur l’organisation des élections législatives. Suite à la séance de travail effectuée avec les 9 membres de l’institution, la délégation se dit inquiète sur l’organisation de l’élection législative.

L’opposition au régime du président Patrice Talon a des appréhensions sur l’organisation des élections législatives de 2019 au niveau du conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (cos-lépi). C’est du moins ce qu’elle affirme suite à la séance de travail qu’elle a eue le Mardi 8 Janvier 2019 avec les membres de l’institution. Selon l’ancien coordonnateur de l’alliance Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), Eugène Azatassou, reçu ce Mercredi 9 Janvier 2019 dans l’émission “Intégral” de soleil fm, l’opposition craint que le cos-lépi sort de sa mission avec un travail bâclé. La constitution de l’institution ne pose pas problème, estime Monsieur Azassou qui précise qu’elle est composée de 5 personnalités de la mouvance au pouvoir et de 4 de l’opposition qui ont tous la volonté de travailler pour assurer une bonne organisation des élections à venir.

Seulement, poursuit Monsieur Eugène Azatassou, les conditions pour que le cos-lépi réussisse sa mission ne sont pas réunies. Des échanges avec le président de l’institution, il ressort que la plupart des matériels étaient vétustes et tombent en panne en pleine utilisation. L’institution a donc besoin de matériels pour réussir sa mission. Mais curieusement, indique-t-il, ces besoins ne sont non seulement pas pris en compte, pire, le budget de l’institution a été divisé en 3 alors que les besoins se sont accrus.

“…Nous sommes sortis un peu déçu et même inquiets par rapport aux préparatifs des élections à venir; puisque le premier maillon des élections, c’est la liste électorale. Nous avons trouvé que cette liste n’a pas été audité et le matériel est obsolète. Le budget des autres cos-lépi était de 6 milliards, eux ils n’ont eu que 2 milliards...” indique-il.

Avec ce budget et les matériels défaillants, estime-t-il, les membres du cos lépi auraient eu toutes les bonnes volontés du monde, ils sont limités et ne pourront que rendre qu’un travail bâclé parce que les conditions du travail ne sont pas réunies. L’opposition a aussi déploré le fait que la liste ne soit pas auditée puisqu’entre temps, le gouvernement de façon non consensuelle a organisé le Ravip avec beaucoup de flou sur son financement. Pour l’opposition, la façon dont le ravip a été confectionné laisse planer des doutes sur l’efficience de la liste électorale qui sera déposée à la cena.

 

2 commentaires
  1. Dèdè-Vèlèèè dit

    Exactement ce que vous aviez fabriqué lorsque vous étiez aux affaire, Mr Azatassou
    Calmez vous et subissez

  2. Wezepe5 dit

    Les recoltes des sémences passées

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.