Bénin: le ministre Abdoulaye Bio Tchané reçu par le président de la cour constitutionnelle

Le ministre d’Etat chargé du plan, Abdoulaye Bio Tchané était ce matin au cabinet du président de la cour constitutionnelle, le professeur Joseph Djogbénou. La collaboration entre les institutions de la République et la rénovation du nouveau siège de l’institution étaient aux cœur des échanges.

Le président de la cour constitutionnelle, le professeur Joseph Djogbénou a reçu ce Mardi 15 Janvier 2019 dans son cabinet, le numéro 2 du gouvernement du “Nouveau Départ”, le ministre Abdoulaye Bio Tchané. Deux sujets essentiels étaient au cœur des échanges entre les deux hommes. Il s’agit d’une part, du sujet relatif à la collaboration des différentes institutions de la République et d’autres parts du projet de rénovation des bureaux de l’institution.

[su_heading size=”17″]A Lire aussi :Bénin: la cour constitutionnelle provisoirement délocalisée à Haie-Vive en Décembre prochain [/su_heading]

Sur le premier point, le ministre d’état Abdoulaye Bio Tchané a sans doute évoqué avec son ex collègue devenu président de la cour constitutionnelle, les dispositions prises à quelques mois des élections pour réussir sa mission en sa qualité d’institution chargée de la proclamation des résultats et de l’examen des différents recours formulés par des partis politiques. Le second sujet évoqué par les deux personnalités a trait à la rénovation des bureaux de la cour constitutionnelle.

Qu’il vous souvienne qu’à travers un point de presse animé ce mardi 30 octobre 2018 par le secrétaire général et le directeur de cabinet de la cour constitutionnelle, Gilles Badet, faisait comprendre à l’opinion publique, que le gouvernement a mis à la disposition de la cour constitutionnelle, un immeuble qui servira de siège provisoire au moment où des travaux de rénovation seront effectués au niveau du siège de la cour constitutionnelle. Selon Gilles Badet, secrétaire général de l’institution, l’initiative de rénover le siège de la Cour constitutionnelle vient du gouvernement, qui a estimé que le bâtiment occupé par l’institution depuis 25 ans est désormais assez vétuste pour continuer à abriter en l’état, l’une des plus prestigieuses institutions de la République.

L’objectif de ce plan de rénovation élaboré avec l’aide du ministre du cadre de vie, consiste à offrir aux conseillers de la cour constitutionnelle, un cadre plus convivial de travail et à mettre le personnel de l’institution dans des conditions qui leur permettent d’être plus efficients dans leur mission, ont confiés les conférenciers.

La visite du ministre d’Etat, chargé du plan, entre certainement dans le cadre de voir le président de l’institution constitutionnelle et s’enquérir des modalités de la mise en oeuvre du plan de rénovation des bureaux de l’institution.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.