A la Une Société

Bénin: l’argent des déposants de ICC-Services a-t-il servi à payer le salaire des agents de l’Etat?

Les déballages continuent dans le dossier ICC-Services du nom de la société illégale de placement d’argent à la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). L’une des déclarations qui ont attiré l’attention des auditeurs ce jour est sans doute celle du procureur spécial qui affirme qu’il aurait appris que l’argent de ICC-Services aurait servi à payer les fonctionnaires de l’Etat.

L’argent des déposants de ICC-Services a t-il servi à payer les fonctionnaires de l’Etat? la question a été évoquée ce vendredi 11 Janvier 2019 devant la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme sans qu’on ait pu élucider le mystère. L’information a été mise à la disposition de la cour par le procureur spécial Gilbert Togbonon qui affirmait que l’argent de la structure illégale de placement aurait servi à payer les fonctionnaires de l’Etat à hauteur de 3 Milliards de FCFA au regard des informations qu’il aurait eues.

Interpellé sur la question par la cour, monsieur Clément Sohounou, chef d’agence ICC Services de Lalo qui était à la barre n’a pu convaincre la cour sur cette préoccupation. Il a reconnu avoir entendu de la bouche de ses patrons que le gouvernement aurait sollicité leur structure pour résoudre un certains nombres de difficultés qui se posait à lui. Seulement, précise-t-il, il n’est pas en mesure de dire ici devant la cour que de tel montant ait été payé pour servir au payement de salaire aux fonctionnaires.

S’il reconnait que beaucoup de libéralités ont été faites lors de l’activité de leurs structures à plusieurs personnalités et structures d’Etat, il n’a pu confirmer si dans le cadre de ses libéralités, une cagnotte de 3 Milliards de FCFA ait été décaissée au profit du gouvernement pour servir au payement des fonctionnaires. La question reste donc entière et la suite de la procédure pourra permettre de démêler l’écheveau.

Il faut rappeler que dans l’une de ses nombreuses dépositions, le sieur Emile Tégbénou avait affirmé que le gouvernement par le biais d’un cousin du chef de l’Etat d’alors avait sollicité plusieurs milliards de FCFA mais ils se sont opposés au décaissement de ce fonds.

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

Mercenaires au Bénin, la réplique des FCBE à la police républicaine

Parfait FOLLY

1 commentaire

Valentin 12 janvier 2019 at 9 h 56 min

L’argent des déposants de ICC-Services a-t-il servi à payer le salaire des agents de l’Etat?
– monsieur Clément Sohounou, chef d’agence ICC Services de Lalo qui était à la barre reconnait que beaucoup de libéralités ont été faites lors de l’activité de leurs structures à plusieurs personnalités et structures d’Etat, il n’a pu confirmer si dans le cadre de ses libéralités, une cagnotte de 3 Milliards de FCFA ait été décaissée au profit du gouvernement
Eh oui, ça commence; On veut déjà nous tourner en bourrique.
En tout cas YAYI BONI est encore vivant et pourra répondre a cette affirmation.
Il est possible que ce soit aussi son jeu pour mériter le pardon des béninois.
Toujours est t-il que la vérité est encore cachée quelque part
Let’ s wait and see

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus