gaetane

Bénin – Fip 2019: ambiance conviviale entre Patrice Talon et Adrien Houngbédji

La 3ème édition du Festival International de Porto-Novo (FIP 209) a été clôturée ce samedi 12 janvier 2019 par la grande déambulation. C’était en présence du Chef de l’État et du Président de l’Assemblée nationales. Patrice Talon et Adrien Houngbédji ont marqué cette cérémonie non seulement par leur présence, mais aussi par l’ambiance conviviale qui régnait entre eux.

La poignée de main ratée entre le Président Patrice Talon et Adrien Houngbédji au sommet  ACP-UE a été finalement rattrapée. C’est ce qu’on est tenté de dire en voyant l’attitude des deux hommes à la cérémonie de clôture de l’édition 2019 du FIP. Main dans la main, les deux personnalités ont montré qu’au delà de la politique, ils peuvent se réunir autour des questions de développement. Sur les images, on constate une complicité entre Patrice Talon et Houngbédji. Celle ci fait oublier la guerre froide qui a secoué ses dernières semaines les relations entre les deux.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin: Patrice Talon et Adrien Houngbédji à l’église Notre Dame de Lourdes à Porto-Novo[/su_heading]

Avant la sortie d’hier, les deux hommes étaient présents à l’église Notre Dame de Lourdes pour la célébration de la fête de l’Épiphanie. A cette occasion, ils ont fait montre de la même ambiance qu’on a vu hier. Ce qui amène certains observateurs de la vie politique a se poser quelques questions sur l’état actuel des relations entre les deux. Ceux-ci se demandent s’il s’agit d’une mise en scène pour montrer à la phase du monde que tout va bien ou si Patrice Talon et Adrien Houngbédji ont définitivement enterré la hache de guerre. En attendant d’avoir des éléments de réponse à ces préoccupations, on se contente de ce qu’ils montrent à la phase du monde.

Pour rappel, les relations entre Patrice Talon et Adrien Houngbédji ont pris un coup depuis la décision du PRD de ne plus appartenir à l’un des blocs de la mouvance présidentielle. En effet, alors qu’il s’était déjà engagé dans le processus de création du bloc Républicain, le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) a pris ses distances par la suite. Pour cause, ses exigences n’auraient pas été respectées par les autres partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.