MoovInter

Spécial Can 2019

Bénin – Crise au PRD: le parti n’a pas reçu une lettre de démission selon Charlemagne Honfo

Il y a quelques semaines, certains membres influents du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) ont annoncé leur démission à grand renfort médiatique. Et pour joindre l’acte à la parole, ils ont tous rejoint d’autres formations politiques au détriment de la décision de leur désormais ex parti. Mais sur le plan administratif, ceux-ci n’auraient pas fait ce qu’il faut pour que le parti prenne acte de leur démission.

Reçu sur la radio nationale le dimanche 06 janvier 2019, Charlemagne Honfo est revenu sur les démissions en cascade constatées au niveau du Parti du Renouveau Démocratique (PRD). Il a notamment évoqué le cas des députés Augustin Ahouanvoebla et Edmond Zinsou. Selon ses déclarations, le parti n’a pas reçu une lettre de démission. Mieux, il informe que l’honorable Augustin Ahouanvoebla est toujours du groupe parlementaire PRD à l’hémicycle.

Ces différents éléments poussent le Maire de Sèmè-Podji à considérer qu’il n’y a jamais eu démission. Pour lui, les démissionnaires manquent de courage, sinon ils auraient pu déjà déposer leur lettre de démission. « Jusque qu’à présent, personne n’a démissionné. Ahouanvoébla continue d’être le président du groupe parlementaire PRD. Je n’ai reçu aucune lettre de démission de sa part …Celui qui est parti prend le courage de démissionner », a-t-il déclaré.

Pour rappel, plusieurs personnalités du PRD ont rompu les amarres avec le parti dans le cadre de la mise en conformité avec la nouvelle charte des partis politiques. Celles-ci ont estimé que la décision du PRD de faire cavalier seul ne répond pas aux exigences de cette réforme portée par le Chef de l’Etat. Toutefois, il faut noter que le cas Ahouanvoebla est bien particulier. Ce dernier avait pris ses distances bien à l’avance, car au moment où le parti optait pour le bloc Républicain, il se retrouvait déjà aux côtés des progressistes.

---Publicité---

Sans commentaires
  1. Valentin dit

    Crise au PRD`: Il y a quelques semaines, certains membres influents du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) ont annoncé leur démission à grand renfort médiatique. Et pour joindre l’acte à la parole, ils ont tous rejoint d’autres formations politiques au détriment de la décision de leur désormais ex parti. Mais sur le plan administratif, ceux-ci n’auraient pas fait ce qu’il faut pour que le parti prenne acte de leur démission.
    Ce n’est pas une surprise pour nous. Il fallait s’y attendre. Il y a plus de tonneaux vides que d’acteurs politiques.
    c’est des gens qui n’ont pas le courage de leurs actes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

« Megatron »: Nicki Minaj dans l’intimité de sa chambre à coucher avec son « mari » (Vidéo)

Un an après l'échec de "Queen", Nicki Minaj compte bien inverser la tendance et décrocher un nouveau tube avec "MEGATRON". Via un clip, la star se dévoile super proche de son copain Kenneth Petty dans leur chambre. C'est donc avec l'envie de se…

Monde

USA – Expulsions de sans-papiers: Rihanna, fière d’être une immigrée, clash Donald Trump

Rihanna ne tolère pas la politique d'immigration menée par le président Donald Trump ! Habituée aux déclarations…

CAN 2019: message de Didier Drogba aux Éléphants de la Côte d’Ivoire

Par le biais d’un message publié sur son compte Twitter, l’ancienne gloire du football ivoirien Didier Drogba a…

Le PSG se débarrasse définitivement de Daniel Alves

Alors qu'il pousserait depuis un mois pour rejoindre le FC Barcelone, Daniel Alves a désormais acté son départ du…

Sénégal : le porte-parole de la Présidence limogé

Coup de tonnerre ! Le porte-parole de la présidence sénégalaise El Hadji Kassé serait viré par le président Macky…

Lutte contre Boko Haram: une quarantaine de djihadistes tués sur une île du lac Tchad

La Force multinationale mixte (FMM) de lutte contre Boko Haram a annoncé avoir tué vendredi 42 combattants…

« Je ne cherche pas la guerre »: Donald Trump propose à l’Iran de négocier et joue l’apaisement

Donald Trump a joué l'apaisement dimanche en assurant qu'il ne voulait pas d'une confrontation armée avec Téhéran.…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus