gaetane

Bénin: conflit entre vendeurs d’essence « Kpayo » à Abomey

l’Association des vendeurs d’essence du plateau d’Abomey (Avepa) s’en est pris au sieur Augustin Avodaho, lui aussi vendeur d’essence. La scène s’est passée le dimanche 13 janvier 2019 au quartier Azaly.

L’Avepa n’est pas prête à accepter la différence dans le prix de vente de l’essence. Selon l’information publiée par l’ABP c’est la pomme de discorde entre une équipe de ladite association et un vendeur d’essence. Ce dernier aurait vendu le litre d’essence à un prix concurrentiel de 350 F au lieu de 375 F.

A en croire, Abdel Oundakounou, président de l’Avepa, Augustin Avodaho serait un habitué des faits. Selon ses dires, le mis en cause, un semi grossiste de produits pétrolier, refuse d’adhérer à l’Avepa, mais se permet de fixer des prix concurrentiels à ceux de l’Association. Les mises en garde qui lui sont constamment faites n’ont pas suffit pour l’arrêter dans son oeuvre, c’est pourquoi ils ont décidé de l’interpeller.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin: après la prison, le roi de l’essence « Kpayo » adhère à l’Union Progressiste[/su_heading]

Cet accrochage entre vendeurs d’essence n’a pas connu de perte en vie humaine. Mais un incendie a été évité de peu selon des témoins, qui parlent d’une quantité importante d’essence renversée sur le pavé. Selon la victime, la quantité d’essence renversée peut être estimée à 440 litres d’essence, mais Abel Oundakounou parle plutôt d’une quinzaine de litres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus