MoovInter

Bénin – Affaire Cnss: les avocats de Laurent Mètongnon saisissent la CAfDHP

Dans le dossier Cnss/BIBE qui a conduit à la condamnation de Laurent Mètongnon et certains de ses ex collaborateurs, les avocats de la défense ne comptent plus se fier à la justice béninoise. Selon les dernières informations, ceux-ci ont déjà saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP) pour dénoncer des irrégularités dans la procédure judiciaire. Ces irrégularités auraient porté atteinte aux textes en vigueur sur les droits de l’homme. 

A travers une correspondance en date du 03 décembre 2018, les avocats de Laurent Mètongnon, ex Président du Conseil d’Administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et ses ex collaborateurs ont saisi la CAfDHP. Selon les sources proches du dossier, la requête des avocats enregistrée au greffe de la Cour le 06 décembre 2018 comporte 96 pièces. Celles-ci devraient permettre aux juges de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples de comprendre le fond de cette affaire.

Après avoir pris connaissance de la requête des avocats, la CAfDHP aurait déjà adressé une notification au ministère béninois des affaires étrangères. Aussi, a-t-elle demandé à l’Etat béninois de lui communiquer les identités de ses représentants. La réponse de l’Etat béninois est donc attendue pour la suite de la procédure devant la CAfDHP.

Pour rappel, Laurent Mètongnon et ses co-accusés ont été condamnés dans une affaire de placement hasardeux de fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dans une banque en difficulté, la BIBE. Selon les accusations portées contre ces derniers en conseil des ministres, les mis en cause auraient agi dans le but de bénéficier de commissions occultes tirées de ce placement hasardeux. Des commissions occultes estimées à 71.994.737 francs cfa selon le compte rendu du conseil des ministres du jeudi 02 novembre 2017. Après leur condamnation au tribunal de Cotonou, ils sont en instance de jugement devant la Cour de Répressions des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET).

---Publicité---

Sans commentaires
  1. la rupture dit

    Ce machin de CAD quoi là est -il sérieux? Elle a pris une décision dans le cas de l’affaire Ajavon et on n’a pas la suite. De même, elle a pris une autre décision dans le cas Khalifa Sall et ce dernier est toujours en prison. Il n’est pas sur de sortir avant l’expiration de sa peine. Et pourtant vous continuez de lui faire recours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Prince William: sa prétendue maîtresse, Rose Hanbury à deux doigts du divorce

Rose Hanbury, la prétendue maîtresse du prince William est de plus en plus désespérée et seule. Plus rien ne va pour elle depuis l'annonce de sa supposée liaison avec le prince William futur roi d'Angleterre. Au Royaume Uni, après les rumeurs sur…

Monde

Décès de Mohamed Morsi: la réaction du président Recep Tayyip Erdoğan

La mort en détention de Mohamed Morsi à provoqué une vague de réactions à travers le monde. Dans une intervention…

Mercato – Real Madrid : Zidane et Pogba, bientôt un défi historique?

De retour au banc des merengues Zinedine Zidane entend remobiliser sa troupe pour décrocher de nouveaux titres. Et…

Côte d’Ivoire: sous menace d’arrestation, Henri Konan Bédié défie une nouvelle fois Ouatarra

Menacé de toute part, l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié est de retour à Abidjan. Le natif de Daoukro…

Sénégal – Accusations de BBC: la Chambre Africaine de l’Energie brise le silence

La Chambre africaine de l'énergie (EnergyChamber.org) s’est prononcée sur l’affaire portant révélations de la BBC…

Les États-Unis envoient des troupes au Moyen-Orient, l’Iran ne « veut pas la guerre »

Les Etats-Unis vont envoyer 1.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient. Dans le même temps, le président…

Attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar: Michel Platini placé en garde à vue

Comme l'a révélé Mediapart, l'ancien président de l'UEFA Michel Platini a été placé en garde à vue ce mardi 18 juin…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus