Aya Nakamura victime de racisme, riposte à un blackface d’une internaute (vidéo)

La chanteuse Aya Nakamura s’est indignée de la publication d’une photo d’une internaute qui s’est noirci le visage et l’a posté sur les réseaux sociaux dans l’optique de l’imiter le tout dans une vidéo à caractère humoristique. La chanteuse a ensuite retweeté un message posté par un fan, dénonçant cette pratique qu’elle juge « blessante, humiliante et raciste ».

En effet, le dimanche 6 janvier 2019, une internaute n’a pas trouvé une meilleure idée que de se grimer en Aya Nakamura en se maquillant le visage en noir. De quoi déclencher la colère de la chanteuse et de ces fans. Il faut rappeler que le blackface (maquillage en noir) demeure une pratique persistante et la question de la bannir avait fait débat il y a quelques années lorsqu’un collaborateur de Cauet s’est grimé en femme noire pour un sketch, puis, quand le footballeur Antoine Griezmann s’était teint le visage en noir pour se déguiser en basketteur des années 1980. Sans équivoque pour Aya Nakamura, la réponse est donc « oui ». Ce qui a poussé l’interprète de Djadja a s’insurger devant le cliché de cette utilisatrice qui s’est peint le visage en noir pour l’imiter sur les réseaux sociaux.

C’est ainsi que dans la soirée du dimanche dernier, l’artiste a réagi en publiant une photo relayée par cette utilisatrice d’Instagram sur Twitter. «Cette personne est déguisée en moi… D’après elle!», a commenté la chanteuse.
La chanteuse a ensuite retweeté un message posté par un fan, dénonçant une pratique «blessante humiliante et raciste». «Je suis complètement désolée peu importe le message que tu voulais faire passer, précise-t-il. Des gens sont morts à cause de ça.»

Pratiqué au théâtre et dans les films du début du XXe siècle, le blackface consiste à se déguiser en personne de couleur noire de manière caricaturale.
Sur son compte Instagram, l’internaute visée par Nakamura avait relayé une photo d’elle ainsi qu’une vidéo dans lesquelles on l’aperçoit la peau teinte en noir, perruque bleue sur la tête. Elle avait ensuite posté une vidéo dans le même accoutrement, en train de danser de manière exubérante sur Djadja, le tube de la chanteuse.
Dans une interview accordée à The Fader, Aya Nakamura s’était confiée sur le parcours qui l’a menée au succès. Elle dénonçait les pressions imposées par l’industrie musicale. «On me demandait de me blanchir la peau ou mettre du fond de teint plus clair pour toucher un public plus large», dévoilait-elle à nos confrères américains.

 

 

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus