Accueil » Après le Bénin, le Togo également touché par la fièvre hémorragique à virus Lassa
Santé

Après le Bénin, le Togo également touché par la fièvre hémorragique à virus Lassa

Illustration @Burkina24

La fièvre hémorragique à virus Lassa a frappé cette fois au Togo. Un individu diagnostiqué positif le vendredi 04 janvier dernier dans le district sanitaire de Doufelgou, au nord du pays, est décédé mardi 08 janvier, selon les autorités sanitaires togolaises.

Selon les informations, l’homme, de nationalité togolaise, revenait du Nigéria où il résidait depuis un moment. Il avait été placé en soins intensifs avant que son état ne se détériore complètement et que la mort s’en  suive . Un premier décès de la fièvre hémorragique à virus  Lassa a donc été enregistré au Togo et selon le ministère de la santé, le défunt a été enterré dans des conditions sécuritaires dans son village en présence des parents et des autorités locales. Le ministère a aussitôt appelé « la population à ne pas céder à la panique et rester vigilante et surtout à l’observance des mesures d’hygiène de base pour réduire considérablement les risques de contamination de la maladie ».

La fièvre hémorragique à virus  Lassa est une fièvre hémorragique virale aigüe d’une durée d’une à quatre semaines. Le virus de Lassa se transmet à l’homme par contact avec des aliments ou avec des articles ménagers contaminés par l’urine ou les excréments de rongeurs.D’homme à homme elle se transmet par le contact avec les fluides corporels( sueur, salives, sang …)  Cette maladie a été détectée pour la première fois au Nigéria où elle a fait plusieurs morts. Après une brève accalmie, elle a été détectée au nord du Bénin, pays frontalier du Nigéria, avec plus d’une dizaines de victimes. Il y quelques jours les autorités béninoises avaient annoncé en avoir détecté un cas dans la capitale économique Cotonou dans le sud du pays, ville de transit de plusieurs togolais qui se rendent au Nigéria et vice versa.

A Lire Aussi

Burkina-Faso – fièvre Lassa: le ministère de la santé tire sur la sonnette d’alarme

Benjamin Casimir Vodjo

RDC – Ebola: « un mal inexistant », selon 25% des congolais

Robert Houngbo

Algérie: Abdelaziz Bouteflika aurait changé de nom (média)

Benjamin Casimir Vodjo

RDC – Ebola: la deuxième plus grande ville du pays touchée

Modeste Dossou

La césarienne 50 fois plus mortelle pour les femmes africaines

Vincent DEGUENON

S&xualité: voici des ingrédients qui vont booster votre libido

Benjamin Casimir Vodjo

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus