Affaire viol: un mandat envoyé à Turin pour collecter l’ADN de Cristiano Ronaldo

La police de Las Vegas est toujours aux trousses de Cristiano Ronaldo dans l’affaire viol évoquée par Kathryn Mayorga.

En effet, pour besoin d’enquête, la police de la ville aux “Casinos sublimes”, a émis un mandat pour collecter l’ADN du joueur portugais. Comme motif, l’équipe d’enquête veut comparer la molécule biologique à celle qui avait été retrouvée sur la robe de Kathryn Mayorga. Cette dernière, a accusé CR7 de l’avoir violée à la suite d’une soirée passée ensemble en juin 2009.

D’après les informations de Tvanouvelles, relatant le célèbre Wall Street Journal, les autorités italiennes ont déjà reçu ce mandat. Car depuis l’été 2018, Cristiano Ronaldo a été transféré à Turin sous la liquette de la Juventus de Turin.

Cristiano Ronaldo, prêt à coopérer ?

La star du Portugal qui a nié ces assertions de viol aurait indiqué qu’il allait coopérer avec les autorités pour fournir un échantillon d’ADN affirme TMZ. Le joueur a toujours affirmé que ce qui s’est produit en 2009 à Las Vegas était “consensuel “.

Comme l’indique notre source, la police de Las Vegas a relancé le dossier de Mme Mayorga à l’automne.

1 commentaire
  1. Alain dit

    Je pense qu’une demande d’ADN n’a pas son sens pour élucider le viol dans cette affaire CR7 car, le footballeur a toujours reconnu une relation sexuelle mais, consentie. Alors, sauf si l’ADN d’un sperme par viol change de forme par rapport à celui d’un sperme issu d’un rapport consenti.
    Ça commence est ressembler à un vrai harcèlement, juste pour décrédibiliser la star et le tourmenter afin qu’il perde son rythme actuel qui est en assenssion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.