50 cent remporte une bataille juridique

Le rappeur américain et promoteur du série “Power” 50 Cent vient de remporter une cause juridique qui l’opposait à la directrice exécutive de la série, la star Teairra Marí de “Love & Hip-Hop”. La star a accusé le rappeur ainsi que son ami Akbar Abdul-Ahad de s’être engagés dans un plan visant à objectiver, menacer, intimider, humilier et dégrader sexuellement.

D’après les informations reçu par le site The Blast , 50 cent a reçu 30 000 dollars de la part de Marí après qu’un juge ait sommé la directrice exécutive de la série, la star Teairra Marí de “Love & Hip-Hop” de lui payer puisqu’il est sorti vainqueur du procès.
Le rappeur a republié une image sexuelle de Marí mais l’a filtrée pour qu’elle ne soit plus aussi visible. 50 cent a fait savoir qu’au moment où il a republié l’image, elle était déjà partout sur Internet. Il a exigé que la plainte de Mari soit rejetée, affirmant que la photo ne montrait pas les organes génitaux ou un acte sexuel en cours.
Une demande qui a été prise en compte par les juges. Si l’on s’en tient aux documents judiciaires obtenus par The Blast , un des juges au tribunal de Los Angeles a rejeté toutes les plaintes le concernant, en plus de l’argent que Marí doit payer pour sa facture légale.
50 cent a par ailleurs demandé à Mari de payer l’intégralité des frais légaux de l’ordre de 161 660,15 $, mais le juge ne lui a pas accordé le montant total. Néanmoins, 50 cent a maintenant une chose de moins à craindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.