Syrie: démission de l’envoyé spécial de Trump auprès de la coalition anti-Daech

Le président américain Donald Trump vient d’enregistrer une nouvelle démission dans son camp. Il s’agit de son envoyé spécial Brett McGurk auprès de la coalition internationale anti-Daech, suite au retrait des troupes américaines de la Syrie.

Après le général quatre étoiles Jim Mattis qui a démissionné de son poste de secrétaire américain à la défense, suite à l’annonce par Donald Trump du retrait des troupes américaines de Syrie auquel le général s’était opposé, c’est autour de l’envoyé spécial du Président US auprès de la coalition internationale anti-Daech Brett McGurk, de  claquer la porte. Ce dernier s’est déclaré foncièrement contre le retrait des troupes américaines de la Syrie et estime qu’il est prématuré de constater la défaite totale des terroristes en Syrie et que le retrait des troupes américaines serait susceptible de favoriser la renaissance de Daech.

Selon Reuters, le diplomate américain Brett McGurk , nommé au poste d’envoyé spécial du président pour la Coalition mondiale contre le groupe État islamique en 2015 par Barack Obama, devrait quitter son poste le 31 décembre.

Faut-il le préciser, près de 2.000 soldats US sont déployés dans le nord de la Syrie, essentiellement des forces spéciales ayant pour vocation de combattre Daech et d’entraîner les forces locales dans les zones reprises aux djihadistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus