Nigéria: une “fausse première dame” arrêtée

Au Nigéria, les agents des services secrets ont procédé à une arrestation qui sort plutôt de l’ordinaire. Une femme prétendant être la première dame du pays a été débusquée et mise aux arrêts.

La femme, la « fausse première dame », se livrait à des actes d’escroqueries et a été arrêtée en utilisant diverses fausses identités pour accéder au complexe présidentiel nigérian. Les services secrets ont déclaré qu’Amina Mohammed s’était d’abord fait passer pour la première dame de l’État de Kogi pour entrer dans la villa présidentielle de la capitale, Abuja. Elle aurait ensuite invité des personnes à l’intérieur de la résidence en leur faisant croire que c’était une invitation de l’épouse du président.

Peter Afunanya, porte-parole de l’agence des services secrets nigérians, connue sous le nom de Département de la sécurité de l’État (DSS), a déclaré aux journalistes que le scandale avait eu lieu alors que la Première Dame Aisha Buhari était hors du pays en novembre 2017, indique la BBC. L’homme d’affaires fortuné Alexander Chika Okafor, invité à la villa présidentielle par Mme Mohammed, l’a accusée de lui avoir escroqué plus de 150 millions de nairas (414.000 $) pour une transaction immobilière dans la ville de Lagos, a déclaré le porte-parole des services secrets. “L’enquête a montré que cette entreprise impie n’est pas connue de la première dame”, a déclaré M. Afunanya. Mme Mohammed “a profité du fait que des personnalités telles que les premières dames, les ministres et certaines catégories de fonctionnaires ne sont pas soumises à des protocoles rigoureux et à des contrôles de sécurité aux postes de garde de la villa”, a-t-il ajouté.

Certains observateurs indiquent que la brèche dans la sécurité est tout de même choquante car le complexe présidentiel, connu sous le nom d’Aso Rock, est bien gardé par la DSS et des policiers. Tous les membres du personnel qui y travaillent doivent être munis de laissez-passer, y compris des données biométriques, et tous les visiteurs doivent être munis d’une carte d’identité. En septembre, la DSS a arrêté l’un des collaborateurs de la première dame pour avoir prétendument collecté des fonds sous de faux prétextes. Il a nié ces allégations. Le président Muhammadu Buhari, qui doit être réélu en février, est entré en fonction en promettant de s’attaquer à la corruption au Nigeria.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X