Nigeria : un officier de l’armée tué dans une double attaque de Boko Haram

La secte islamiste Boko-haram a de nouveau perpétré une attaque contre l’armée nigériane le vendredi 28 décembre dans le nord-est du pays. Le premier bilan, s’élève à un mort (un officier tué).

Les djihadistes de Boko-Haram ont pris d’assaut à Baga, un poste du MNJTF, la Force multinationale mixte composée de soldats Camerounais, Tchadiens, Nigériens, et Nigérians. Ses derniers ont réussi à s’ emparer de camions militaires, de munitions et de nombreux lance-roquettes de la base avant de retourner en brousse. Dans le même temps, un autre détachement de Boko-haram a attaqué une base navale de l’armée nigériane à quelques kilomètres de Baga (frontière Nigéria-Tchad). Un officier nigérian est décédé lors de cette attaque, a révélé le porte-parole de l’armée.

Pour rappel, cette double attaque des ravisseurs de Boko-haram intervient deux jours après une attaque qui avait causé la mort d’au moins 13 soldats de l’armée nigériane dans cet Etat du Borno.

1 commentaire
  1. Valentin dit

    Comment croire a une telle perte emn vies humaines par une armée qualifiée de la plus forte et la plus equipée de la sous région.
    Il y a lieu de se poser des questions. Comment cela peut il etre possible?
    Nul doute qu’il y a un probleme caché quelque part.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.