Nicolas Sarkozy et Carla Bruni très en colère contre Johnny et Laeticia Hallyday

Un membre du cabinet de Nicolas Sarkozy a fait des révélations sur Taulier Johnny Hallyday et sa femme Laeticia. Selon ses témoignages, il n’a rien oublié des nombreuses fois où Johnny a réveillé Nicolas Sarkozy et son épouse en pleine nuit.

[su_heading size=”17″ align=”left”]A lire aussi : Johnny Hallyday: son ami Joé Rodriguez confond Laéticia et dévoile ses dernières volontés [/su_heading]

Le chanteur Johnny Hallyday décédé le 05 décembre 2017, son premier hommage a été célébré le mercredi 05 décembre 2018 , un an jour pour jour après sa mort. Dans son ouvrage titré  “La ballade de Johnny & Laeticia : made in rock’n’roll” (Ediitons Fayard), Benjamin Locoge, cite un membre du cabinet de Nicolas Sarkozy qui a fait des révélations sur Johnny Hallyday et sa façon de solliciter l’ex-président en pleine nuit. Pour Benjamin Locoge, c’était pour ne pas laisser Jade, Joy et Laeticia Hallyday “dans la mouise”, et s’assurer d’“assainir sa situation bancaire” au maximum.

Interrogé par le journaliste de Paris Match, un membre du cabinet de Nicolas Sarkozy qui a voulu garder l’anonymat fustige l’attitude du taulier envers l’époux de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy: “Ils nous ont sollicités en permanence. Pour la cousine, la femme de ménage, le visa de la grand-mère, les impôts… Vous n’imaginez pas à quel point nous les avons aidés”. La même source dévoile que Johnny Hallyday n’a pas rendu la pareille à l’ex-pensionnaire de l’Elysée.

[su_heading size=”17″ align=”left”]A lire aussi : « Héritage Johnny Hallyday »: cette honte que Laeticia ne pardonnera jamais à David et Laura [/su_heading]

 “Tout ça pour ça…” a t-il déploré avant de souligner que lorsque l’ex président Nicolas Sarkozy a perdu l’élection de 2012, Johnny a été le premier à retourner sa veste, à ne plus le soutenir. A l’en croire, le président avait fait tout ce qu’il pouvait pour répondre à ses demandes les plus incongrues. “Combien de fois a-t-il été réveillé en pleine nuit par un Johnny qui s’inquiétait de ses impôts ?” demande t-il avec amertume.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.