Le Qatar livre 24 véhicules blindés au Mali pour « lutter contre le terrorisme »

Au total, 24 véhicules blindés ont été livrés par trois avions de l’armée de l’air du Qatar au Mali. Ce, dans le cadre de réitérer le soutien des autorités qatari à la force conjointe du G5 Sahel regroupant le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie.

Aucun texte alternatif disponible.

Le Qatar a annoncé avoir livré 24 véhicules blindés au Mali pour aider les pays du Sahel à lutter contre le terrorisme et à instaurer la sécurité, non seulement en République du Mali, mais également dans les pays du Sahel africain connus sous le nom de G5.

Pour les Qataris, il s’agit de prouver à la communauté internationale qu’ils continuent à œuvrer pour la sécurité dans le monde.

Aucun texte alternatif disponible.

A en croire le ministère qatari des Affaires étrangères, les blindés ont été livrés par des avions militaires qataris. Ces véhicules, poursuit-il, construits sur un châssis de Toyota Land cruiser et ces blindés peuvent transporter 8 à 10 soldats.

Pour rappel, le Qatar a été victime d’un boycott diplomatique et économique en juin 2017 par ses voisins arabes du Golfe, qui l’ont accusé de financer des attentats. Dès lors, le Qatar ne ménage aucun effort pour montrer qu’il représente un atout pour la sécurité internationale.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus