Etats-Unis: l’administration Trump saisit la maison de Yahya Jammeh

La situation se complique pour l’ex-président de la Gambie Yahya Jammeh. Au début, interdit d’accès aux Etats-Unis par les autorités américaines, Yahya Jammey, vient de voir l’un de ses biens précieux saisit par la nation américaine, suite au soupçons de corruption qui pèsent sur lui pendant ses vingt deux ans de pouvoir sans partage. 

« La demeure, d’une valeur estimée  à 3,5 millions de dollar (soit 1 milliard 750 millions F Cfa) de Yahya Jammey a été confisquée par les autorités américaines. Et ce, des suites d’une décision administrative américaine », informe dakaractu.com

Selon emédia.sn, la maison en question, est située au 9908 à Bentcross Drive à Potomac, dans le Maryland (un État du Nord-Est des États-Unis). C’est un luxueux domaine qui repose sur près d’un hectare et dispose de neuf salles de bain complètes, de deux demi-salles de bains, d’un garage attenant et d’un sous-sol fini de 232,2576 m². Selon les documents officiels : “c’est l’ancien basketteur professionnel Calbert Cheaney et son épouse, Yvette Cheaney, qui ont cédé le manoir Bentcross Drive à Potomac aux « administrateurs du MYJ Family Trust » le 29 septembre 2010, dans le cadre d’une transaction « sans lien de dépendance améliorée (…) A la suite de cela, il a été acquis par l’ancien président gambien, actuellement en exil en Guinée Equatoriale”, rapporte la même source.

Pour rappel, les autorités américaines avaient déclaré persona non grata l’ancien président de la Gambie Yahya Jammeh, son épouse Zineb Yahya Jammeh, et ses enfants, Mariam Jammeh et Muhammad Yahya Jammeh, qu’ils ont inscrit sur une liste noire des : « dirigeants étrangers présumés impliqués dans des faits de corruption à grande échelle ou dans de graves violations des droits humains, selon un communiqué du département d’Etat américain », rapporte la BBC.

Dirigée sans partage pendant 22 ans par Yahya Jammeh jusqu’à sa défaite à la présidentielle fin 2016, la Gambie est actuellement sous la présidence d’Adama Barrow, vainqueur de ladite présidentielle. Depuis, Jammeh vit en exil en Guinée Equatoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus