gaetane

États-Unis: l’actrice porno Stormy Daniels condamnée à payer 300 000 dollars à Donald Trump

Un juge californien a condamné l’actrice de films pornographiques, qui avait révélée avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump, de payer près de 300 000 dollars en frais d’avocats. Le coup est dur pour Stormy Daniels. L’actrice et réalisatrice de films pornographiques de 39 ans, va devoir passer à la caisse. Un juge fédéral californien a ordonné à la star de payer 293 000 dollars en frais d’avocats à Donald Trump et 1 000 dollars pour procédure judiciaire abusive.

Un nouveau revers pour Stormy, de son vrai nom Stephanie Clifford, qui dit avoir eu une liaison avec Donald Trump entre 2006 et 2007. Elle avait poursuivi le président après que celui-ci l’avait accusée sur Twitter d’avoir mis sur pied «une arnaque absolue», en faisant réaliser et diffuser le portrait-robot d’un homme dont elle affirme qu’il l’avait menacée, en 2011, de s’en prendre à sa fille si elle évoquait publiquement cette relation.

Mais le juge S. James Otero avait estimé en octobre que le président avait employé une formule «rhétorique» qui relevait de la liberté d’expression protégée par la Constitution. En octobre dernier, un juge fédéral avait rejeté la poursuite en diffamation intentée par l’actrice.

«C’est une victoire totale pour le président et une défaite totale pour Stormy Daniels dans cette affaire», s’est félicité dans un communiqué à l’Agence France-presse (AFP) l’un des cinq avocats ayant plaidé pour Donald Trump, Charles Harder, qui facture ses prestations 840 dollars l’heure, selon le jugement. Selon lui, cette somme devrait couvrir 75 % des frais d’avocat engagés par Trump. L’avocat de Stephanie Clifford, Michael Avenatti, a assuré sur Twitter que sa cliente allait faire appel et ne verserait «pas un centime».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus