MoovInter

Coup de tonnerre au Rwanda: l’opposante Diane Rwigara et sa mère libérées

La Haute Cour rwandaise a acquitté jeudi, Diane Rwigara, la plus grande personnalité de l’opposition dans le pays, de toutes les accusations liées à sa contestation du président Paul Kagame ; les juges ayant affirmé que l’accusation n’avait pas réussi à fournir la preuve d’insurrection et de faux.

L’affaire a attiré l’attention de la communauté internationale alors que Kagame doit faire face à une pression supplémentaire pour laisser plus de place aux critiques dans ce pays d’Afrique de l’Est hautement contrôlé. La mère de Rwigara, Adeline, 59 ans, a également été acquittée d’incitation à l’insurrection et de promotion du sectarisme. Tous deux avaient nié les accusations et plaidé non-coupables au cours de leur procès. Selon les médias locaux, la salle d’audience, remplie de diplomates et de sympathisants, a éclaté sous les applaudissements alors que Diane Rwigara et sa mère étaient submergées de larmes, à l’annonce du verdict du président du tribunal.

--- Publicité---

Rwigara, 37 ans, qui avait qualifié les accusations de motivations politiques, avait été condamné à 22 ans de prison. Elle a été arrêtée après avoir tenté de se présenter aux élections de l’année dernière et est la seule personne à avoir critiqué publiquement le gouvernement depuis l’intérieur du pays. Les sénateurs américains ont récemment exhorté le gouvernement rwandais à abandonner les poursuites ; le sénateur Dick Durbin soulignant « ce qui semble être des accusations extrêmement discutables contre Rwigara ». Le panel de trois juges a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que les Rwandais avaient été incités à se soulever contre l’Etat après les propos tenus par Rwigara aux médias, et que l’interception des fichiers audio de sa mère par WhatsApp n’entraînait pas l’insurrection et constituait plutôt une conversation privée.

« Je pensais que le gouvernement était en colère contre les critiques de Rwigara et qu’elle serait condamnée »

Des Rwandais de la capitale, Kigali, se sont dits choqués par la décision du tribunal. « Je pensais que le gouvernement était en colère contre les critiques de Rwigara et qu’elle serait condamnée », a déclaré un citoyen à l’Associated Press. S’adressant au même média avant sa comparution devant le tribunal, Rwigara est restée provocante, affirmant qu’aucune pression ne la ferait taire. « J’espère être débarrassée de toutes ces accusations inventées mais je suis prête à toute issue », a-t-elle déclaré, indiquant que les tribunaux sont imprévisibles et manquant d’indépendance.

Kagame est félicité pour avoir dirigé le redressement du Rwanda après le génocide de 1994 et pour les avancées en matière de développement économique et de défense des droits des femmes, mais les observateurs affirment qu’il ne tolère pas les critiques. Son gouvernement rejette de telles accusations. En septembre, le gouvernement a gracié des milliers de prisonniers, dont un dirigeant d’un parti de l’opposition et un activiste politique, et plusieurs analystes ont déclaré que M. Kagame était en train de desserrer l’espace politique du pays.

Rwigara a reconnu l’année dernière les risques de s’opposer à Kagame, l’un des plus anciens dirigeants d’Afrique. Peu de temps après avoir annoncé son intention de se présenter à la présidentielle l’année dernière, des photos nues prétendument d’elle, qui auraient été manipulées, ont été publiées sur les médias sociaux, ce que ses partisans ont appelé un effort pour saper sa crédibilité. Rwigara a par la suite été empêchée de se présenter, le gouvernement affirmant qu’elle n’avait pas suffisamment de signatures d’appui et en avait falsifié certaines. Kagame a ainsi remporté un troisième mandat avec plus de 98% des voix.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus