Côte d’Ivoire: ce danseur meurt en pleine démonstration du «coupé-décalé» (vidéos)

La danse la plus populaire de la Côte d’ivoire et dont le roi incontesté n’est que le chanteur DJ Arafat, le couper décaler a ôté la vie à un danseur vendredi 21 décembre 2018 à Abidjan.

En Côte d’ivoire, le danseur Btext du DJ connu sous le nom « Taf Taf la référence » s’est fait briser le coup vendredi dernier dans l’exercice périlleux du «coupé-décalé». Il n’est plus à démontrer que le « Coupé-décalé » est une danse très dangereuse dont on esquisse les pas de danse appelés les « Roukass Kass ». C’est alors qu’en essayant d’atterrir comme à son habitude sur sa tête sous le morceau « internet Japonais » de son patron, Btext se brise le cou en pleine prestation et décède sur-le-champ au grand désarroi du public qui ne s’en remettait pas du drame.

 

Les faits se sont déroulés devant les petits enfants à l’occasion de la célébration de la fin d’année dans une école de la place. Une situation déplorée par Williams Barzotti, qui dans une vidéo en direct sur Facebook a interpellé les autorités ivoiriennes à discipliner le showbiz ivoirien. 

 

Coupé décalé en deuil. J'interpeelle les autorités ivoiriennes

Publiée par Williams Barzotti sur Samedi 22 décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.