Bénin – Sortie des «égoun-goun» à Cotonou: Modeste Toboula donne son feu vert

Le Préfet du département du Littoral a levé l’interdiction de toutes activités relatives à la sortie des revenants appelés « égoun-goun » dans le département du Littoral. Cet arrêté qui a pris effet à compter du 14 mars 2018 est désormais suspendu par un autre en date du 28 décembre 2018.

Les revenants communément appelés «égoun-goun» peuvent désormais sortir dans la ville de Cotonou sans crainte d’être interpellés par l’autorité préfectorale. C’est ce qu’il convient de retenir de l’arrêté N°0372/DEP-LIT/SG/SCAD/SA. En effet, par le biais dudit arrêté, le Préfet Modeste Toboula a autorisé toutes activités relatives à la sortie des revenants appelés «égoun-goun» dans le département du Littoral à du compterdu lundi 31 décembre 2018.

[su_heading size=”17″]A lire aussi: Bénin – Interdiction de sortie des « égoun – goun » : la Cour donne raison à Modeste Toboula[/su_heading]

Il faut rappeler qu’après la suspension intervenue en mars 2018, le Préfet avait rencontré les dignitaires et différents responsables du culte «égoun-goun». L’objectif de cette démarche était de définir en commun accord avec les acteurs, les dispositions pratiques à prendre pour éviter les dérapages qui surviennent très souvent lors de la sortie des «égoun-goun». On pourrait donc estimer que si le Préfet à finir par lever la suspension, cela voudra dire que les différents acteurs concernés sont tombés d’accord sur les mesures à prendre pour éviter les troubles à l’ordre public avancés par Modeste Toboula.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus