Bénin: Prince Aligbonon dénonce l’annonce du décès de son père via les réseaux sociaux

Depuis le samedi 08 décembre 2018, l’annonce du décès de sa Majesté Dah Aligbonon a été faite via les réseaux sociaux. La nouvelle est partie comme une traînée de poudre et a atteint les médias traditionnels qui ont confirmé l’information. Mais les proches de l’illustre ne sont pas contents de la manière dont le décès a été annoncé au public.

Dans un message adressé au public, le fils du défunt s’est plaint du fait que ces agissements violent les règles établies par la tradition en de pareilles circonstances. Sans pour autant confirmer ou infirmer la mort de son père, Prince Sonon Aligbonon a simplement dénoncé le canal par lequel l’information a été portée à la connaissance du public. “Je n’ai pas la prétention de confirmer ou d’infirmer mais je suis sérieusement peiné par cette situation qui prend de l’ampleur dans notre pays le Bénin et qui n’honore pas. Les réseaux sociaux ne sont pas faits pour annoncer les décès et nous devons faire l’effort d’intégrer cette notion. Lorsqu’il y a un accident aujourd’hui, on se précipite de faire des photos pour l’annoncer que de sauver la victime”, a-t-il déploré.

su_heading size=”17″ align=”left”]A lire aussi : Bénin – Carnet noir: décès de sa Majesté Dah Aligbonon[/su_heading]

Pour Prince Sonon Aligbonon, son père est une tête couronnée. Par conséquent, la tradition prévoit une procédure pour l’annonce de son décès. C’est d’ailleurs le cas pour toutes les personnes de son rang. “…dans le cas d’espèce, je voudrais dire ceci: Mon cher père, notre père à tous, Sa Majesté Dah ALIGBONON AKPOTCHIHLA, un vaillant compatriote,un représentant émérite de la culture Béninoise, est une tête couronnée, une redoutable autorité religieuse, donc ce ne sont pas les réseaux sociaux qui vont annoncer sa mort par le biais d’une tierce personne. La tradition ne l’autorise pas comme ça.”, a-t-il martelé.

Pour finir, il appelle les uns et les autres au calme et à mettre fin au débat sur le décès de son père. Par ailleurs, il promet que les voix les plus indiquées apporteront officiellement la nouvelle en son temps tel que la tradition l’exige.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus