MoovInter

Arrestation de Komi Koutché en Espagne: les premiers éléments de réponse

Depuis quelques heures l’information de l’arrestation en Espagne de l’ancien ministre de l’économie et des finances fait le tour des réseaux sociaux et relayée par certains médias. Attendu en France pour une activité politique, Komi Koutché aurait été arrêté par la Police Espagnole.

Sans pour autant donner les raisons précises de cette interpellation, RFI a confirmé l’information dans la matinée de ce dimanche 16 décembre 2018. Pour le moment, certaines sources évoquent les probables motifs qui pourraient justifier l’action de la police espagnole. Il s’agit notamment d’un mandat d’arrêt international qui serait émis contre l’homme depuis quelques temps.

--- Publicité---

En ce qui concerne ce motif évoqué, il convient de retenir que deux dossiers ont mis Komi Koutché en conflit avec la justice béninoise ces derniers mois. Il s’agit des dossiers de malversations financières au Fonds National de Microcrédit (FNM)  et une affaire de vol survenue à son domicile. De sources concordantes, le mandat d’arrêt international exécuté par la police espagnole aurait été délivré dans le premier dossier.

En effet, une mission d’audit réalisée au FNM a révélé des malversations financières qui ont occasionné des dommages à la caisse étatique. Selon les conclusions du rapport de l’audit sorties en août 2017, la gestion de Komi Koutché à la tête de la structure est caractérisée par des irrégularités d’environ 60 milliards. Le gouvernement a donc instruit le ministre de la justice afin d’engager des poursuites.

Etant déjà à l’extérieur du pays pour des études, Komi Koutché est rentré au bercail pour répondre à la convocation de la justice. C’est ainsi qu’il s’est présenté au tribunal de première instance de Cotonou le vendredi 06 avril 2018. Reçu par le juge d’instruction en charge du dossier, il a fait sa déposition et s’est mis à la disposition de la justice pour la suite de la procédure. Mais selon certaines sources, la justice lui aurait adressé deux nouvelles convocations auxquelles il n’a pas répondu. Il faut noter qu’il s’est à chaque fois opposé à la manière dont l’audit a été réalisé et a toujours balayé du revers de la main les conclusions de cette mission de contrôle.

Pour le dossier de vol à son domicile, on parle de plusieurs millions de francs CFA que l’ancien ministre détenait sur lui. Mais une grande contradiction a été notée entre les chiffres avancés par la justice et ceux consignés dans les rapports de la gendarmerie au moment des faits. Ce dossier qui devrait faire objet de poursuite n’a pas connu une suite favorable au Parlement. Pour cause, le jeudi 13 septembre 2018, la poursuite de Komi Koutché devant la Haute Cour de Justice a été rejetée par les députés de la septième législature par 3 voix pour, 78 contre et 0 abstention.

Ainsi, l’interpellation de Komi Koutché par la police espagnole serait certainement due au  mandat d’arrêt international qui aurait été délivré contre lui dans le dossier FNM. Toutefois, il faut retenir qu’aucune information officielle n’est encore parvenue de son entourage, encore moins des autorités judiciaires béninoises pour situer l’opinion sur la situation.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. ALOMMADON JOËL dit

    Que ça soit réellement une poursuite judiciaire et non poursuite politique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus