MoovInter

Bénin: le Ministre Sévérin Quenum lance les activités de l’Ecole de formation des professions judiciaires

Accompagné de sa collègue de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Attanasso et du Président de la Cour Constitutionnelle, Me Joseph Djogbénou, le Ministre de la Justice, Me Sévérin Quenum a procédé au lancement  des activités de l’Ecole de formation des professions judiciaires. C’était ce mardi 04 décembre 2018 au Centre de Documentation et d’Information Juridique de la Cour d’Appel de Cotonou.

Dans son mot de bienvenue à l’assistance, le Directeur Général de l’École de formation des professions judiciaires, le Professeur Éric Montcho AGBASSA a indiqué que son école a pour mission, la formation initiale et continue des magistrats, des huissiers de justice, des greffiers, des agents de protection de l’enfance et de l’adolescence. A l’en croire, l’école accueille la première promotion des élèves greffiers en attente depuis quelques mois, ce mercredi 05 décembre 2018. A sa suite, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Attanasso a salué l’ouverture de ce centre de formation sans manquer de remercier le Président de la Cour Constitutionnelle, Me Joseph Djogbénou qui a eu cette belle idée de doter le Bénin de cette école pour un personnel judiciaire de qualité au service de la population. Elle n’a pas manqué de féliciter son collègue, le Garde des Sceaux, Sévérin Quenum pour la poursuite de l’œuvre entamée par son prédécesseur tout en exhortant les élèves de l’école à l’assiduité, à la discipline pour une relève de qualité.

--- Publicité---

Après avoir rendu hommage à son prédécesseur, Me Joseph Djogbénou, le Garde des Sceaux, Sévérin Quenum va laisser entendre que le lancement des activités de ladite école est annonciateur des temps nouveaux. <<Oui, le renouveau de la Justice va former de nouvelles générations, mais également de nouveaux hommes >>, a-t-il souligné avant d’ajouter que pour réformer la justice, il faut partir avec des hommes nouveaux. <<La génération que nous installons aujourd’hui sera celle du temps nouveau, des hommes nouveaux pour animer la justice de demain>>, a-t-il insisté avant de prodiguer de sages conseils aux élèves.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus