MoovInter

Bénin: depuis la prison, Germain Cadja Dodo engage son parti dans l’Union Progressiste

Le Parti pour une Gouvernance Concertée (PGC) de Germain Cadja Dodo ne compte pas rester en marge de la réforme du système partisan. C’est pourquoi à l’issue de sa séance tenue le lundi 03 décembre 2018, le parti a pris la décision d’adhérer à l’un des blocs de la mouvance.

Selon le communiqué final rendu public, le PGC se réjouit de la concrétisation de la réforme à travers la naissance du premier grand parti. Il s’agit de l’Union Progressiste dont les idéaux et objectifs coïncident parfaitement avec les leurs. Pour le PGC, la création de ce parti vient mettre fin à l’existence de plusieurs formations politiques qui se résume à une région donnée sans une couverture nationale.

--- Publicité---

« Le Bureau Politique du PGC, soudé comme un seul homme derrière son Président Germain CADJA DODO salue cette oeuvre de bravoure qui met à jamais fin dans notre pays à l’émiettement des entités politiques qui n’étaient ni plus ni moins que des pôles d’attraction de militants opportunistes, sans idéaux ni vision saines pour le bonheur de nos peuples », peut-on lire dans le communiqué.

Décidé à faire entrer son parti dans la nouvelle donne afin de répondre aux exigences de la réforme du système partisan, Germain Cadja Dodo, depuis son lieu d’incarcération a donné des instructions pour que le Bureau Politique décide de la nouvelle orientation du parti. Au terme de la concertation, le PGC est resté dans sa logique de soutenir les actions du Chef de l’Etat. Il se réclame ainsi de la mouvance présidentielle et déclare son adhésion aux idéaux de l’union Progressiste.

« Le Bureau Politique du PGC , son Président Germain Cadja Dodo et tous ses militants déclarent solennellement leur adhésion sans ambages à toutes les résolutions issues de ce grand rassemblement et se mettent en rang de batailles en vue de relever les grands défis qui s’annoncent afin que le PAG de son Excellence le Président Patrice TALON connaisse un succès fulgurant ».

Léopold Gérard Tossou, Secrétaire Général du parti

Pour rappel, l’ex CA de Godomey, Germain Cadja Dodo est impliqué dans un dossier de collecte illégale de fonds et détournement de deniers publics. Ce qui a entraîné sa révocation de la tête de l’arrondissement de Godomey par le Préfet de l’Atlantique,  le lundi 09 juillet 2018. Mais au delà de cette sanction administrative, l’homme a été interpellé par la justice pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

Après avoir passé quelques jours sous mandat de dépôt, il a été appelé à la barre. Et à  l’issue de l’audience du  lundi 20 août 2018, Germain Cadja-Dodo a été condamné à 48 mois de prison dont 42 mois avec sursis et 6 mois fermes avec une amende de 4 Millions de Francs CFA.

Élu sous la bannière des Forces Cauris pour un Bénin Emergent ( FCBE) lors des élections communales de 2015. Germain Cadja Dodo tourna dos aux FCBE en créant le Parti pour une Gouvernance Concertée( PGC) et s’est engagé à soutenir les actions du Chef de l’Etat, le président Patrice Talon.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus