MoovInter

Bénin – Création du parti FCDB: un coup de Toléba contre son ancien mentor Yayi

La création  du parti Force Cauris pour le Développement du Bénin (FCDB) qui fait depuis un moment le chou gras des réseaux sociaux et qui a suscité la réaction du parti force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) cache la personnalité d’un ancien collaborateur de l’ancien chef d’Etat Thomas Boni Yayi.

Un nouveau parti s’annonce pour enrichir le microcosme politique du Bénin. dénommé parti Force Cauris pour le développement du Bénin, cette formation politique dont la dénomination s’apparente à celle de l’ancien président Thomas Boni et dont le logo se rapproche également du parti FCBE est selon les informations qui nous sont parvenues l’oeuvre de l’un des anciens ministres du président Thomas Boni Yayi. Selon les indiscrétions qui nous sont parvenues, cette formation politique serait l’initiative du ministre Toléba qui a récemment annoncé son appartenance à la mouvance présidentielle.

--- Publicité---

Pour les initiateurs de ce parti dit de jeunes intellectuels et d’artisans, le parti force cauris pour le développement du Bénin se donne pour mission d’animer la vie politique mais en étant un parti de l’opposition. Une posture qui tranche encore avec la récente position du professeur Toléba qui pourtant avait affirmer soutenir le régime actuel.

Mais pour les responsables du parti des forces cauris pour un Bénin émergent,  la création du parti force cauris pour le développement du Bénin est un montage pour déstabiliser les militants du parti de l’ancien chef d’Etat Thomas Boni Yayi. C’est d’ailleurs pour cette raison que le bureau politique du parti force cauris pour un Bénin émergent est monté au créneau à travers un communiqué rendu public ce Mercredi 5 décembre 2018 pour mettre en garde contre les initiateurs de parti politique contre  toute usurpation des attributs de leur formation politique.

Jeune cadre de la Donga, Soumanou Toléba était un ancien collaborateur du président Thomas Boni Yayi. Au lendemain de la présidentielle de 2016, le Professeur Seibou Toleba Soumanou s’était mué dans un mutisme assourdissant pendant deux ans avant d’annoncer son retour sur la scène politique à côté de l’actuel locataire de la marina. Ainsi, aux côtés du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané et de l’ensemble des forces politiques de la Donga, notamment Malick Gomina qui ont adhéré à la vision du président Patrice Talon, il vient conforter l’assise de la mouvance présidentielle dans le septentrion.

Chercheur et vice doyen de la Faculté des sciences agronomiques, il a été aussi appelé à servir la République. Respectivement, le Professeur Toléba a été quelques années en arrière, ministre du tourisme et de l’artisanat, ministre de la Culture,  Conseiller Spécial du Président de la République et Directeur Général de la Sobémap.  Mais la question qu’on est en droit de se poser est de savoir ce qui s’est entre temps passé pour le jeune universitaire qui a décidé de quitter la mouvance pour une opposition modérée.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus