MoovInter

Spécial Can 2019

Bénin – Affaire « 18 kg de cocaïne »: la décision de la CAfDHP expliquée par Me Moustapha

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP) a rendu une décision concernant l’affaire dite de « 18 kg de cocaïne » le vendredi 07 décembre 2018. Pour permettre à l’opinion de mieux comprendre les implications de cette décision qui relance le dossier, Maître Issiaka Moustapha s’est prêté aux questions des journalistes de Soleil Fm.

Selon Maître Issiaka Moustapha, l’un des avocats de la défense, c’est en Février 2017 que Sébastien Ajavon a saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP). Cette plainte a été déposée dans l’optique d’un dédommagement, car le mis en cause a estimé que son image a été salie et que ses droits de citoyen ont été violés. Le dossier était donc pendant devant la CAfDHP quand la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) s’est invitée dans le débat. Les mis en cause ont été à nouveau convoqués et le retour a été automatiquement fait à la CAfDHP.

---Publicité---

Dans leur requête, la défense a souhaité que la CAfDHP prenne des mesures pour suspendre la poursuite à l’encontre de leurs clients devant la Criet. Malheureusement, elle n’a pas eu assez de temps pour examiner la requête avant le 18 octobre 2018 où les mis en cause ont été condamnés par défaut à 20 ans de prison ferme. Pour Maître Issiaka Moustapha, c’est donc normal que la CAfDHP avec tous les éléments qui lui ont été servis puisse aujourd’hui demander à l’Etat de surseoir provisoirement à l’exécution de la décision de la CRIET. « Elle a anéanti l’arrêt de la CRIET qui a condamné Sébastien Ajavon. Aujourd’hui cet arrêt de la CRIET ne doit plus exister », a-t-il martelé.

Plus loin, l’avocat estime que si l’Etat béninois devrait respecter la décision de la Cour africaine des droit de l’homme et des peuples, Sébastien Ajavon et ses co-accusés pourraient désormais s’afficher sans se soucier du mandat d’arrêt délivré contre eux. « Le mandat d’arrêt est dans la décision. La décision étant anéantie, elle l’est forcément avec le mandat d’arrêt », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, il pense que l’Etat béninois n’a pas autres choix que de mettre en application la décision de la CAfDHP. A l’en croire, la décision de cette Cour africaine est directement exécutoire au Bénin, donc ne pas l’exécuter serait une infraction vis à vis de la loi.

---Publicité---

1 commentaire
  1. Dankpo dit

    Je vous le dis toujours que le développement d’un pays concerne tous les fils et les filles du pays et non un seul homme ou une petite minorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

« Megatron »: Nicki Minaj dans l’intimité de sa chambre à coucher avec son « mari » (Vidéo)

Un an après l'échec de "Queen", Nicki Minaj compte bien inverser la tendance et décrocher un nouveau tube avec "MEGATRON". Via un clip, la star se dévoile super proche de son copain Kenneth Petty dans leur chambre. C'est donc avec l'envie de se…

Monde

Sénégal : Macky Sall distingué « Homme de l’année du secteur pétrolier africain »

Africa Oil & Power a décerné au président Macky Sall, le prix « Homme de l'année du secteur pétrolier africain…

Présidentielle en Mauritanie : le candidat du pouvoir élu avec 52% des voix (commission)

Le candidat du pouvoir à l'élection présidentielle en Mauritanie, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, a obtenu 52% des…

CAN 2019: la voiture du ministre des Sports sénégalais saccagée par des supporters en Egypte

La voiture du ministre des Sports du Sénégal aurait été caillassée par des supporters sénégalais en Egypte, a…

CAN 2019: les « Saltigués » font une triste prédicion aux lions du Sénégal

Au Sénégal, la traditionnelle cérémonie de divination des Saltigués à Fatick n’a pas cette fois ci donné une bonne…

Nigeria: au moins huit morts dans l’explosion d’un oléoduc

Au moins huit personnes sont mortes dans l'explosion d'un oléoduc dans le sud-est du Nigeria, a-t-on appris…

Ethiopie : coup d’Etat à Amhara, le chef d’état-major et le président tués (officiel)

Dans une déclaration à la télévision nationale, samedi soir, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a annoncé…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus