Restitution d’œuvres d’art: le Bénin a les moyens pour la conservation selon Homeky

Après l’annonce de la restitution de 26 œuvres d’art au Bénin, plusieurs personnes ont soulevé des inquiétudes en ce qui concerne la conservation de ces biens culturels. En effet, ceux ci se basant sur les difficultés des musées existants au Bénin, se demandent si le Bénin a les moyens nécessaires pour prendre soins de ces objets d’art. Face aux inquiétudes, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports rassure.

Le Bénin n’aura pas de problèmes pour la conservation des biens culturels dont le retour s’annonce imminent. C’est ce qu’il convient de retenir des propos du Ministre Oswald Homeky qui a fait comprendre que des dispositions sont en train d’être prises depuis que la demande a été effectuée. Selon lui, le gouvernement a prévu un programme d’investissement pour mettre les musées aux normes internationales pouvant valablement accueillir les biens culturels.

A ceux qui pensent que les œuvres ne seront pas conservées dans les mêmes conditions qu’en France, le Ministre leur rappelle que le Bénin est un Etat souverain qui ne lésine pas sur les moyens pour la construction des musées et dans la création d’autres conditions pour la conservation et l’entretien de ses biens culturels. Se basant donc sur les démonstrations du Ministre, on peut dire sans risque de se tromper, que les biens culturels que la France s’apprête à retourner au Bénin seront bien conservées.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

1 commentaire
  1. Seth Moché KANLINSOU dit

    [RESTITUTION D’OBJETS ROYAUX PILLÉS PAR LA FRANCE. L’AFRIQUE FACE À L’ÉTERNELLE RUSE DE L’OCCIDENT]

    1892-2018; 126 ans déjà que le général DODDS dans son rally meurtrier en Afrique vola au DAHOMEY (actuel BÉNIN) près de 6000 objets d’art et royaux qu’il emporta en France. Ce pillage fut possible après une farouche résistance du souverain GBEHANZIN.
    Des milliers des gens furent tués par la France.

    Après la demande de restitution adressée par le Bénin à la France en août 2016 qui a connu un refus catégorique du gouvernement français qui évoquait insaisissabilité et l’inaliénabilité de ce patrimoine qui désormais serait français, j’ouïs dire que la France acceptait désormais de rendre 26 objets au Bénin.

    Mon œil dans quel monde vit-on ?

    Simple calcul mathématique en règle de trois.
    6000 objets=100%
    26 objets= ?
    La réponse est: 0,43%

    À moins que je ne sois devenu complètement insensé, ce chiffre est ridicule et profondément insultant.
    De la même manière dont aucun français ne vient à Cotonou pour voir le relique de LOUIS XIV les béninois ne veulent plus aller en France pour voir le trône de GUEZO ou la statue mi-homme mi-requin de GBEHANZIN.
    On évoque notre incapacité à prendre soin de ce qui nous appartient pour en garder l’apanage.
    Exactement comme l’or, le diamant, cacao, l’uranium, le coltan, le pétrole il semble définitivement aux yeux du colon que les africains ne savent pas prendre soin de ce qui à une valeur incommensurable. Alors ces biens sont pillés et gardés dans les mains bienveillantes du colon blanc.

    MON PROBLÈME IL EST ICI:

    On aura pas d’autres occasions de retirer nos richesses culturelles dans le futur. Alors maintenant c’est tout où rien. Nous sommes témoins d’un épisode majeur de la réapparition de notre identité et il faut qu’on agisse efficacement pour que l’histoire s’en souvienne.

    VOICI LE RISQUE

    Vu l’expertise incontestable du musée du Quai Branly dans la reconstruction des objets et leur reproduction, il est fort possible qu’ils nous la fasse à l’envers comme souvent dans l’histoire. S’ils nous envoient des copies de nos p oeuvres, le saurions nous?

    VOICI MA PRIÈRE

    PATRICE TALON, jusque là mes publications t’ont épargné. Toi dont tout le peuple loue l’intelligence, parfois la ruse; toi que les plus enthousiastes appellent AGBONNON; ne laisse pas la France nous marcher dessus et insulter la mémoire de tes ancêtres, nos ancêtres.

    MON APPEL
    À tous les patriotes et panafricains, le moment viendra où nous serons obligés de revêtir des gilets rouges pour montrer dans nos rues à la France que nul ne peut arracher impunément un pan de l’histoire d’un peuple et que pire que les gilets jaunes les rouges ne se laisseront plus faire.

    KANLINSOU Seth Moché
    Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X