RDC: démission de l’archevêque de Kinshasa

C’est une nouvelle à laquelle personne ne s’attendait en république démocratique du Congo (RDC), l’archevêque de Kinshasa Laurent Monsengwo a déposé sa démission auprès du pape.

Figure forte de l’opposition du pays et un personnage clé de l’église catholique, le cardinal Laurent Monsengwo a donc décidé de déposer le tablier. Une décision qui prend de cours toute la classe politique du pays et surtout toute la population congolaise, et ceci, à deux mois des élections. Le Vatican a déclaré que le pape François avait accepté la démission de l’archevêque de Kinshasa, âgé de 79 ans.

Pendant de nombreuses années, le cardinal Monsengwo et l’église catholique, dont il assurait le leadership, étaient de fervents opposants au Président Joseph Kabila et à son défunt père Laurent Kabila, dont les gouvernements sont accusés de corruption. Selon les informations, cette démission aurait été déposé sur la table du pape depuis près de trois ans et ce n’est que cette année qu’elle a été acceptée par le souverain pontife. Il sera remplacé par Fridolin Ambongo, qui est depuis le mois de février archevêque coadjuteur de Kinshasa.

2 commentaires
  1. abc dit

    Beaucoup d’entre les Cardinaux se retirent à 75 ans. Celui qui vient de démissionner est âgé de 79 ans et réclamait sa décharge depuis 03 ans. C’est cette année que le Pape a accepté la démission. Donc, ce n’est pas surprenant. Merci de corriger le titre

  2. NHP dit

    c’est tout à fait normal qu’il dépose le tablier, vu qu’il devrait se retirer à l’age de 75 ans d’après le droit canon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus