Mali: le processus de « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion » à Gao, lancé

Les autorités maliennes ont lancé mardi à Gao, dans le nord du pays, le processus de « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion »(DDR), a annoncé, mercredi, la Mission onusienne au Mali (Minusma) dans un communiqué.

Une cérémonie officielle a été organisée à cet effet à Gao en présence de la représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, du ministre malien de la Cohésion sociale, du président de la Commission nationale de DDR, du président de la Commission nationale d’intégration, du Gouverneur de la Région de Gao, et des présidents de la Plateforme (pro-Bamako-ndlr) et de la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad), précise la même source. Relayant l’information, le site malien « aBamako.com » relève l’absence à cette cérémonie des combattants visés par ce processus.

Il rappelle, en outre que l’accord de paix, signé en juin 2015 entre Bamako et l’ex-rébellion à dominante touareg, prévoit l’inclusion, par ce processus de DDR, des combattants d’ex-groupes rebelles ou pro-gouvernementaux au sein d’une armée nationale restructurée, plus représentative des populations du nord en particulier. S’ils le préfèrent, les combattants peuvent retourner à la vie civile, grâce notamment à des programmes de formation professionnelle, précise la même source.

L’enregistrement a donné un effectif de 34.000 combattants. La cérémonie de lancement s’est bien passée avec la participation de tous les responsables des mouvements signataires. Pour la suite, il s’agit de voir ceux qui se présenteront au screening (sélection) car l’exercice est volontaire », a expliqué le président de la Commission nationale DDR, Zahabi Sidi Ould Mohamed, cité par le média malien. Cinquante anciens combattants sont attendus chaque jour jusqu’au 30 novembre, date officielle de la fin de ce DDR accéléré, précise, pour sa part, Radio France internationale (RFI).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus