Sécurité

Mali : Le chef-terroriste Hamadoun Kouffa tué lors d’une opération militaire

Ph: Soldats-mali-rfi

Le chef-terroriste du centre du Mali a été tué lors d’une opération militaire conjointe de l’armée malienne et des soldats français la force Barkhane, dans le centre du pays, apprend t-on de sources officielles.

C’est un coup de succès pour l’armée malienne qui vient d’éliminer le chef-terroriste du centre du Mali considéré comme le cerveau des opérations djihadistes de cette zone. C’est à l’occasion d’un raid conjointement mené par les forces spéciales françaises et l’armée malienne que Hamadoun Kouffa aurait été tué. Son décès a été confirmé par le ministre malien de la Défense ce samedi 24 novembre 2018 : « Hamadoun Kouffa aurait été, dans un premier temps, grièvement blessé avant de mourir, toujours selon les informations fournies par l’armée malienne ».

Ce dernier a été appuyé par l’état-major de l’armée malienne qui a donné plus de précision sur la base militaire du chef- terroriste du centre du Mali et le bilan du raid : « Hamadoun Kouffa « a été tué ». Le prédicateur radical est mort lors de la destruction de sa base militaire, située dans le Macina, dans le centre du Mali (…) « Quelques dizaines d’autres jihadistes ont trouvé la mort », a-t-il déclaré. Pour le général Cissé, le succès de ce raid est le fruit des efforts consentis de l’armée : « Depuis des mois, un travail précieux de renseignements, de collecte d’informations a été mené sur le terrain », a-t-il expliqué.

Pour rappel, le centre du Mali fait face à de nombreux affrontements depuis le début de l’année. En effet, dans cette zone ou l’armée fait face aux djihadistes, on enregistre également des affrontements inter-communautaires aux bilans très déplorables.

A Lire Aussi

Afrique de l’Ouest: mobilisation simultanée de 7 pays pour stopper les groupes terroristes

Vincent DEGUENON

Libye: le gouvernement de Tripoli appelle l’Algérie à l’aide

Modeste Dossou

Terrorisme: le groupe Etat Islamique revendique sa première attaque en RDC

Modeste Dossou

Libye : la France accusée de jouer double jeu, Tripoli suspend ses relations avec Macron

Modeste Dossou

Libye: le Niger et le HCR apportent leur aide aux civils

Modeste Dossou

Libye : les forces de Haftar attaquées par un groupe armé dans une ville stratégique

Modeste Dossou

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus